Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Décès du Cardinal Tumi, les hommages fleurissent, l'émotion ne retombe pas
 

Cameroun: Décès du Cardinal Tumi, les hommages fleurissent, l'émotion ne retombe pas

 
 
 
 3269 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 avril 2021 - 09:49

Christian Tumi (Ph Koaci)




Au Cameroun, l’émotion n’est pas encore retombée 3 jours après le décès de Christian Wiyghan Tumi, premier et unique cardinal de l’histoire du pays. 


Hommages et photos fleurissent ce lundi 5 avril 2021, avec en grands titres, sobres, l’annonce de la mort de Christian Wiyghan Tumi, premier et unique cardinal de l’histoire du pays, que l’on retrouve dans Mutations, en passant par Le Messager, Défis Actuels, la Voix du Centre, La Nouvelle, L’Essentiel du Cameroun, Intégration, ou encore Cameroon-Tribune.


Une émotion qui ne retombe pas


 

« A Jamais parmi nous », lance Mutations. « Repos Eternel » renchérit Le Messager, ancien archevêque émérite de Douala, le prélat qui était l’une des plus grandes voix et autorité morale du Cameroun, s’est éteint samedi dernier, indique le journal.

L’Essentiel du Cameroun consacre un dossier spécial sur la vie et la mort du Cardinal Tumi. «Samedi 3 avril 2021 : la nuit qu’il fut appelé», titre le journal.

« Le Cardinal Christian Tumi s’en est allé », pour La Nouvelle.

« Le Cardinal Christian Tumi s’est retiré de la cathédrale », titre le journal Les Preuves.

Défis Actuels retrace « les combats du Cardinal Tumi pour la démocratie au Cameroun. »

« Christian Tumi, l’apôtre de la paix, chantre d’un Cameroun nouveau tire sa révérence », évoque La Voix du Centre, s’il y a une cause pour laquelle le prélat aurait donné sa vie, c’est bien celle de la lutte contre les injustices sociales. L’archevêque rejoint le boulevard des allongés à l’âge de 91 ans après avoir âprement mené son combat politique, lit-on dans le journal.

Pour Intégration, « Le Cameroun perd son point Cardinal », selon le journal Christian Tumi est une histoire qui inspire une belle leçon. Et pose la question aujourd’hui à nous les vivants : Est-ce que nous sommes à la hauteur de ces gens qui, face à l’histoire, ont senti ce qu’il fallait faire ? S’interroge le journal.

La classe politique a également réagi au décès du cardinal Christian Tumi.

L’opposant Akere Muna a souhaité que son « départ soit le sacrifice pour que la paix revienne. »


Maurice Kamto, le président du Mrc a salué « la grandeur et la mémoire d'un homme de foi qui a aimé son Dieu et son prochain. »

Grégoire Owona, le secrétaire adjoint du Rdpc au pouvoir, a déploré la disparition de celui qui est «probablement la personnalité la plus emblématique du Clergé camerounais.»


En rappel, le cardinal Christian Tumi est décédé dans la nuit du 2 au 3 avril à Douala, à l’âge de 91 ans des suites de maladie.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun: Décès du Cardinal Tumi, les hommages fleurissent, l'émotion ne retombe pas
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Qunad un humain terrien atteint cet age, nous devrons accepter sa mort avec "joie" et priere...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter