Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Week-end noir, vague de décès de plusieurs personnalités proches du pouvoir
 

Cameroun : Week-end noir, vague de décès de plusieurs personnalités proches du pouvoir

 
 
 
 2788 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 avril 2021 - 08:01

Victor Mukete, doyen du Sénat mort à 103 ans (Ph)



Plusieurs figures emblématiques de la scène politique et culturelle sont décédées cette fin de semaine. 



Lamido de Garoua


Le décès à 75 ans, d'Alim Hayatou, Secrétaire d'État auprès du ministre de la Santé publique est un coup dur pour le Cameroun tout entier et la ville de Garoua en particulier, dont il était le lamido et le plus grand chef traditionnel.


Officiellement décédé des suites de maladie, il a été remplacé au trône par son frère Issa Hayatou, ancien président de la CAF.


La disparition de Gervais Mendo'ze, ancien directeur général de la Crtv pendant 17 ans, a suscité plus de polémiques. 


L'ancien ministre condamné à 20 ans de prison est mort dans le dénuement total à la prison de Kondengui.


Réagissant à la mort de ce cacique du Rdpc tombé en disgrâce, l'opposant Kamto a qualifié le régime Biya de "cynique" et "tribal".


Martin Aristide Okouda, ancien membre du gouvernement est également décédé à Paris le week-end, à l'âge de 70 ans. 


 

Plusieurs fois ministre dans la fin des années 90 et à l'entame de la décennie 2000, il était un poids lourd du comité central du Rdpc au pouvoir.



Doyen du Sénat



Victor Mukete doyen du Sénat camerounais, est décédé dimanche à l'âge de 103 ans à Yaoundé.


Il était le chef suprême des Bafaw un peuple du Sud-ouest et à la tête d'une des plus puissantes familles dirigeantes du Cameroun.


Épuisé par l'âge, il se fera remplacer par son fils Ekoko IV Mukete.


Acteur majeur de la Réunification du Cameroun il est l'auteur du livre " Mon Odyssée : Histoire de la Réunification ".

Selon les observateurs, c'est une grande mémoire de l'histoire politique du Cameroun qui vient de s'éteindre.



 

La culture assommée



Guillaume Oyono Mbia, auteur prolifique, homme de lettres, traducteur-interprète est décédé le week-end.


Auteur de plusieurs romans à succès dont " Notre fille ne se mariera pas" et "Trois prétendants un mari", il aura marqué l'histoire par son engagement à défendre l'émancipation de la femme.


Enfin, la célèbre Princesse Rabiatou Njoya a quitté la scène. Cohéritière du trône du sultanat de Foumban (Ouest), et auteur de renom, elle a une dizaine de romans à son actif.


Officiellement, ces personnalités sont décédées naturellement ou des suites de maladie.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.

-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Week-end noir, vague de décès de plusieurs personnalités proches du pouvoir
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement