Nigeria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Annulation de la présidentielle du 12 juin 1993, une raison selon Obasanjo
 

Nigeria : Annulation de la présidentielle du 12 juin 1993, une raison selon Obasanjo

 
 
 
 1516 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 avril 2021 - 17:46

Obasanjo, Abiola et Babangida (ph)


L’ancien Président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, est revenu sur l’annulation de l’élection présidentielle du 12 juin 1993 tenue dans le pays avec une raison.


En revenant hier dimanche à Abeokuta, Etat d'Ogun, sur cette page de l’histoire du Nigeria 28 ans après les faits, Obasanjo a déploré l'annulation du vote, un acte qui selon lui relève de la jalousie. Le vote a été vraisemblablement remporté par le défunt Moshood Kashimawo Abiola.

Le vote a été annulé pour cause supposées des problèmes d'achat de voix et plusieurs autres irrégularités électorales, alors que l'élection a été largement déclarée comme l'élection la plus juste et la plus transparente de l'histoire du pays, avec une forte participation des électeurs au scrutin.


De son analyse, Obasanjo a déclaré que l'annulation du vote a privé l’Egbaland et l'État d'Ogun du rare privilège d'avoir trois de ses fils occupés le poste de Président du pays à des moments différents. Se référant apparemment à Ernest Shonekan, l’ancien chef du gouvernement intérimaire, lui-même en tant que chef d'État militaire et plus tard Président élu du pays, Obasanjo a ajouté qu'Abiola serait devenu le troisième dirigeant, si les élections de 1993 n'avaient pas été annulées.


Sur ses rapports avec le présumé vainqueur de la présidentielle de 1993, l'ancien Président a révélé qu'Abiola était son camarade de classe au Baptist Boys High School (BBHS) à Abeokuta.


Après que le vote ait été annulé et Abiola privé de sa victoire, les nigérians célèbrent désormais le 12 juin comme une journée fériée, une journée de la démocratie, pour marquer la brutalité avec laquelle les dictatures militaires ont écrasé les espoirs de retour à la démocratie.


 

Historique


L'élection du 12 juin avait été annulée le 23 juin par le chef de la junte militaire, le Général Ibrahim Babangida. La victoire annoncée d'un sudiste d'origine yorouba présageait la fin à l'hégémonie nordiste des Hausa.


Le 24 juin, Abiola se proclame Président et appelle à la désobéissance civile. Il sera arrêté emprisonné le 23 juin 1994 à Lagos par le régime autoritaire du Général Sani Abacha. Ce dernier décédera le 08 juin 1998 officiellement d’une crise cardiaque. Ironie du sort, Moshood Abiola décèdera en détention en début juillet 1998 peu avant sa libération, une situation qui a tourné la page du controversé scrutin du 12 juin.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Annulation de la présidentielle du 12 juin 1993, une raison selon Obasanjo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement