Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sécurité routière, un pas important dans la mise en œuvre de la vidéo-verbalisation annoncée dans les tous prochains jours
 

Côte d'Ivoire : Sécurité routière, un pas important dans la mise en œuvre de la vidéo-verbalisation annoncée dans les tous prochains jours

 
 
 
 4781 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 16 avril 2021 - 09:05

Avant la mise en œuvre effective de la vidéo-verbalisation dans les tous prochains jours, les experts s’accordent sur le mode opératoire. 


En effet, à l’initiative du Ministre des Transports Amadou Koné, l’opérateur technique Quipux-Afrique a initié, le jeudi 15 avril 2021 à Abidjan, un atelier d’adoption de textes relatifs à la mise en œuvre du système de transport intelligent. 


Cet atelier qui s’étend sur deux jours vise à définir clairement le cadre juridique des infractions liées à la vidéo-verbalisation afin de lutter efficacement contre l’incivisme routier. 


Ouvrant les travaux au nom du Ministre des Transports, Monsieur Bessy Marius, Conseiller Technique, a indiqué que le système de transport intelligent s’inscrit dans la vision du Président de la République Alassane Ouattara de moderniser la Côte d'Ivoire.


 Un projet cher au ministre des transports Amadou Koné qui entend le traduire en acte. Il a, pour ce faire, invité les participants à une analyse diagnostique de la situation sans complaisance afin de faire des recommandations pointues à la prise de la bonne décision. « L’évolution de ce dossier est nécessaire à la modernisation du système de transport routier » a- t- il souligné. 


Le Directeur Général de Quipux Afrique, Ibrahim Koné en situant le contexte de cet atelier à préciser qu’il s’agit de développer un certain nombre de dispositifs permettant d’améliorer globalement la fluidité routière d’une part et d’autre part, de doter l’administration d’outil efficace en vue d’améliorer la sécurité routière


 

« Avec ce dispositif, la Côte d'Ivoire aura des conducteurs de nouvelle génération, plus consciencieux, plus respectueux du code de la route et des principes liés à la conduite routière » a-t-il insisté.


Dans le cadre de la lutte contre les accidents de la route, l’Etat ivoirien à décider de l’instauration de la vidéo-verbalisation qui permettrait de verbaliser à distance un automobiliste en cas d’infraction au code de la route. Son fonctionnement repose sur les radars automatiques et autonomes.


Toujours dans le même cadre, une vaste opération déployée contre l’incivisme routier dans les jours à venir.


Déterminé à faire face à la recrudescence des accidents de la circulation, le Ministère des Transports va frapper fort dans les jours à venir, à travers une vaste opération de lutte contre l’incivisme routier.


Cette opération va consister à réprimer systématiquement les cas de conduite sans visite technique automobile ; de conduite en état d’ébriété ; d’excès de vitesse ; de mauvais état mécanique du véhicule (vérification visuelle des pneus, des phares, des feux et des rétroviseurs) ; et de détention de faux documents de transport.


 

Afin que l’opération soit une réussite, le Ministre Amadou Koné a instruit les membres de la commission dirigée par le colonel-major de Gendarmerie Ayemou Roger, à mettre en place une stratégie efficace et bien ciblée. Il les a surtout encouragés à travailler en parfaite synergie.


Le Ministre a cependant précisé que l'opération de répression sera précédée et appuyée par une campagne médiatique qui débutera dans les tous prochains jours, le temps de préparer en liaison avec les départements ministériels concernés le dispositif de sanction et de répression.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sécurité routière, un pas important dans la mise en œuvre de la vidéo-verbalisation annoncée dans les tous prochains jours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Difficile sera sa mise en œuvre..... Nous connaissons TOUS ces deux milieux pourris de mascarade, magouille et de corruption . Les 2000 frs de pénalité que des forces de l'ordre prennent aux nombreux usagers pour faute d'excès de vitesses ..... vont-ils dans les caisses de l'Etat ???? . De toutes les manières, la lutte contre les excès de vitesse sur l'autoroute est comparable à la lutte contre la pédophilie, la drogue, le proxénétisme, ...... Elle est juste dissuasive.... Ce n'est pas mal non plus.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro a-t-il les personnes ressources nécéssaires pour parler franchement à Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
La Côte d'Ivoire prend-elle un nouveau départ après la rencontre Ouattara-Gbagbo ?
 
4153
Oui
64%  
 
2159
Non
34%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement