Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : 9 otages libérés en zone anglophone
 

Cameroun : 9 otages libérés en zone anglophone

 
 
 
 2169 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 avril 2021 - 08:14



Les autorités camerounaises ont annoncé cette fin de week-end, la libération de 9 personnes retenues en otage dans la région du Nord-ouest, secouée par la crise anglophone.


Les otages étaient detenus pendant cinq jours à l intérieur d'un camp séparatiste, à Asu -Pinyin,département de la Mezam, région du Nord-ouest dont Bamenda est la principale ville.


Ils ont été libérés à la suite des opérations militaires lancées par la cinquième région militaire inter armées (RMIA V).


"Les 9 otages ont été libérés dans la nuit de vendredi à samedi par nos forces de défense. Cette opération militaire a été un succès grâce à la collaboration des populations qui de plus en plus s'insurgent contre les exactions des séparatistes", a déclaré le général Valère Nka commandement de RMIA V.


En ajoutant, "Nous allons renforcer les mesures de sécurité pour freiner le terrorisme séparatiste et appelons les populations à plus de collaboration".


Les autorités camerounaises n'ont pas souhaité communiquer l'identité des otages libérés parmi lesquels des agents de l'État en fonction dans la région.


" Les otages vont bien. Ils sont en bonne santé. Mais, certains ont affirmé avoir subi des violences", confie une autre source sécuritaire sous couvert d'anonymat.


Rançon


 

Les preneurs d'otages avaient demandé le paiement des rançons auprès des proches des familles.


Selon un proche d'un des otages , les kidnappeurs appelaient des familles pour exiger de l'argent.


Mais aucune rançon n'avait encore été payée affirme l'armée.


Plusieurs sécessionnistes ont été tués lors de l'opération. D'autres, blessés ou non, ont réussi à s'échapper.


Les autorités disent avoir "récupéré beaucoup d'armes et de munitions" dans cette opération ainsi qu'une " importante quantité de drogue."


 Les opérations militaires "se poursuivront tant que ces sécessionnistes se mettront au travers de l'Etat", explique le général Valère Nka.


Les autorités camerounaises promettent 'd'ouvrir des enquêtes pour déterminer les circonstances de ces "enlèvements", les identités réelles des commanditaires ainsi que leurs motivations.


 Les Ambazonia Defense Forces (ADF), l'un des principaux groupes armés en zone anglophone, font partie des principaux suspects.


L'ADF est l'un des principaux groupes armés qui dans la région du nord-ouest en crise depuis fin octobre 2016.


 

Le gouvernement accuse les sécessionnistes d'être devenus des gangsters, des preneurs d'otages et des terroristes qui exigent des rançons.


 "Ils s'attaquent à tout ce qu'ils peuvent se mettre sous la main et empêchent aux populations de vaquer librement à leurs activités", s'agace un autre chef militaire.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.



 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277 ou Cameroun @koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : 9 otages libérés en zone anglophone
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement