Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Après sa démission du Mrc, l'opposant Célestin Djamen lance un nouveau parti politique
 

Cameroun : Après sa démission du Mrc, l'opposant Célestin Djamen lance un nouveau parti politique

 
 
 
 2339 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 avril 2021 - 07:09

Célestin Djamen


Avec l'Alliance Patriotique et Républicaine (APAR), Célestin Djamen espère enfin jouer un rôle majeur dans la scène politique camerounaise alors que se dessine la perspective de l'inévitable alternance.


L'opposant camerounais a officiellement présenté son parti politique aux médias mercredi.


L'objectif de la rencontre avec la presse était d'édifier l'opinion sur la vision et le projet politique de cette nouvelle formation.


"Jouer au héros n'apporte rien au peuple. Si vous voulez aider vos frères camerounais, il faut passer par la sensibilisation et s'imposer dans le jeu politique. Apar se voit comme un parti politique qui respecte la stabilité et la constitution du Cameroun. Nous nous engageons fermement à respecter nos institutions", a déclaré le président national de l'Apar.


Transfuge du SDF de John Fru Ndi, Célestin Djamen rejoint les rangs du Mrc de Maurice Kamto en 2018, à la faveur de l'élection présidentielle de cette année.


Il est fait secrétaire national aux droits de l'homme.


Rempli d'espoir et avec en tête de nombreux défis, il affiche ses ambitions et espère être élu lors du double scrutin de février 2020.


 

L'opposant participe activement aux manifestations anti Biya du Mrc, notamment les marches " pacifiques " contre le "hold-up" électoral.


En janvier 2019, Célestin Djamen est blessé au cours d'une manifestation.


Déchirure


Il prend ses distances avec le Mrc après l'appel au boycott des élections de février 2020.


 Ayant vu ses espoirs déçus, Djamen lâche officiellement Maurice Kamto le 14 décembre 2020.


Il critique ouvertement le leader du Mrc.


Et, dénonce l'existence dans le Mrc, d'une "racaille aux élans tribalistes qui ne représente pas 1% mais fait trop de bruits".


 

Sur la réforme " consensuelle " du code électoral actuellement principale revendication de certains partis d'opposition, Célestin Djamen a déclaré qu'il ne participera pas à une "filouterie politique en compagnie de certains leaders de partis politiques qui appellent au boycott des élections et soutiennent la sécession du Cameroun."


Créé le 6 avril dernier, l'Apar est le 319ᵉ parti politique du Cameroun.




Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.

-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Après sa démission du Mrc, l'opposant Célestin Djamen lance un nouveau parti politique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement