Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, « pour la cohésion sociale », un mouvement créé par la jeunesse, accompagne les musulmans dans la rupture du jeûne
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, « pour la cohésion sociale », un mouvement créé par la jeunesse, accompagne les musulmans dans la rupture du jeûne

 
 
 
 942 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 mai 2021 - 16:48

Après la rupture de jeûne collective (,ph KOACI)



La Jeunesse en marche pour la Côte d'Ivoire, un mouvement de jeunesse présidé par Bléka Roméo, est une organisation apolitique, multiethnique, multiculturelle qui prône les valeurs humaines, la cohésion sociale, le vivre ensemble, le partage et la paix à Bouaké, a organisé ce dimanche 02 mai 2021, sa 3ème édition consacrée à la rupture collective au quartier Gonfréville. Réunissant des fidèles de tous les bords religieux, culturels, politiques, idéologiques et identitaires, l'événement a été marqué par une rupture collective lors de ce 20 ème jours du carême dans ce mois de pénitence.


Pour cette 3ème édition, les membres de la Jeunesse pour la Côte d'Ivoire, ont vu la présence des imams de la grande mosquée de Gonfréville, des présidents d'associations de jeunesse puis du déploiement massif de la jeunesse, qui ont rehaussé l'image de la cérémonie. « Dans un premier temps, j'aimerais remercier nos guides religieux qui ne ménagent aucun effort lorsque nous avons besoin d'eux. On a créé ce mouvement, pas pour des ambitions politiques mais pour la cohésion sociale. On peut initier un mouvement, une action et lorsque cela n'est pas suivi, il n'ya pas d'effets.


 

C'est pourquoi, je dis merci à Touré Souleymane, conseiller du premier ministre, aux opérateurs économiques Honoré Yao et Diarrassouba, à nos partenaires puis à la jeunesse. Je dis à la jeunesse de Bouaké que nous n'avons qu'un seul pays, nous sommes tous des frères. Il est temps de laisser nos querelles politiques et de penser à l'intérêt général car quand la Côte d'Ivoire brûle, c'est nous qui en payons les pots cassés (...) Ensemble, bâtissons la Côte d'Ivoire car la Côte d'Ivoire est un tout qui a besoin de tous.» a lâché Bléka Roméo, le président de la Jeunesse en marche pour la Côte d'Ivoire.


Gouléï Yves-Laurent, porte-parole des associations de jeunesse et secrétaire national des clubs UNESCO universitaires, a salué cette initiative. « Je dis merci au président de la Jeunesse en marche pour la Côte d'Ivoire au nom de la fédération des clubs UNESCO. Nous partageons ce moment de pénitence qui est pour vous et pour nous, un moment de partage, de méditation, prière de recueillement pour soi, pour être en intime communion avec notre Dieu.» a-t-il déclaré.


Présents, les imams ont tenu à bénir cet acte humaniste et humanitaire afin que cela puisse être inculqué aux générations futures pour que la cohésion sociale, la paix et le partage, soient les compagnons de la jeunesse de Bouaké en particulier et celle de la Côte d'Ivoire en général.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, « pour la cohésion sociale », un mouvement créé par la jeunesse, accompagne les musulmans dans la rupture du jeûne
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement