Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Bah Ndaw et son premier ministre toujours à Kati, leur arrestation liée à l'éviction de deux piliers de la junte au gouvernement
 

Mali : Bah Ndaw et son premier ministre toujours à Kati, leur arrestation liée à l'éviction de deux piliers de la junte au gouvernement

 
 
 
 2455 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 mai 2021 - 11:49

Le Président de la transition Bah Ndaw 

 

 Le Mali est à nouveau plongé dans l’incertitude , après l’arrestation du Président de la transition Bah Ndaw et le Premier ministre de transition Moctar Ouane.


 Installés par la junte militaire après le coup de force qui a précipité le départ ddu Président IBK en août dernier, le Président de la transition Bah Ndaw et le Premier ministre de transition Moctar Ouane, détenus au camp militaire de Kati , seraient accusés de trahison.


 Pour l’heure, la junte militaire n’a produit aucun communiqué, mais l’arrestation du Président et de son Premier ministre serait fortement lié à la formation du nouveau gouvernement qui a vu l’éviction de deux poids lourds du putsch du 18 août.


 

Deux changements majeurs ont mis le feu aux poudres , les colonels Sadio Camara et Modibo Kone, respectivement ministre de la Défense et de la Sécurité remplacé par le général Souleymane Doucoure et par le général Mamadou Lamine Ballo.

 Certains observateurs parlent d’une trahison, alors que la junte même si elles conservent des postes clés, n’a pas été consultée avant la formation de ce nouveau gouvernement.


« La junte n’a pas été consultée lors de la démission ni lors de la reconduction du Premier ministre, a expliqué un analyste politique interrogée par France. Aujourd’hui, lors de la mise en place du gouvernement, deux figures emblématiques" des événements de l'été 2020 ont été écartées, a-t-il estimé.

 

Comme l’an passé, l'ONU, de grandes organisations africaines, la France, les États-Unis et d'autres pays ont produit des communiqués , condamnant la tentative de coup de force et rejeté d’avance une éventuelle démission forcée des dirigeants de transition arrêtés par des militaires.


 La transition est censée durer 18 mois pour ensuite déboucher sur un transfert du pouvoir aux civils.

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Bah Ndaw et son premier ministre toujours à Kati, leur arrestation liée à l'éviction de deux piliers de la junte au gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement