Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Un prêt de la Banque Mondiale d'un montant de 250 millions de dollars pour soutenir un projet de développement du secteur vivrier
 

Côte d'Ivoire : Un prêt de la Banque Mondiale d'un montant de 250 millions de dollars pour soutenir un projet de développement du secteur vivrier

 
 
 
 8870 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 18 juin 2021 - 17:47

La Banque mondiale et le gouvernement ivoirien ont signé ce jour un accord de financement d'un montant total de 250 millions de dollars des Fonds IDA, pour soutenir un projet de développement du secteur vivrier et la création de milliers d’emplois en milieu rural en Côte d’Ivoire.


Ce Projet de Développement des Chaînes de Valeur Vivrières (PDC2V) vise d’une part, à lever les contraintes majeures à la croissance du secteur agro-alimentaire et d’autre part, à stimuler le développement de chaînes de valeurs vivrières plus inclusives, résilientes et compétitives.


Il offrira de réelles opportunités de partenariats privés entre les acteurs des chaînes de valeur ciblées, notamment le manioc, l’horticulture, l’aquaculture, etc. et renforcera ainsi les investissements pour améliorer et moderniser les segments les plus faibles du secteur.


Ce projet devrait contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires du secteur agroalimentaire et à une meilleure coordination des chaînes de valeur vivrières par la structuration de leurs acteurs, tout en facilitant leur accès aux technologies modernes adaptées aux besoins des agriculteurs et des entrepreneurs agricoles, aux marchés, et leur résilience au changement climatique.


 

Aux côtés de la Banque mondiale, la Société Financière Internationale (IFC) jouera un rôle clé dans l'engagement du secteur privé à travers l’amélioration du climat des affaires et la promotion de l’investissements privé dans le secteur agro-alimentaire en Côte d’Ivoire. 


Et permettre ainsi au PDC2V d’appuyer environ 600 000 petits exploitants agricoles, dont la moitié seront des femmes, 150 PME et au moins 400 microentreprises impliquées dans la production, la commercialisation et la transformation de produits agro-alimentaires.


Enfin, le projet favorisera l’accès au financement des PME et petits exploitants agricoles à travers la mise en place d’un instrument de fonds à coûts partagés et la création d’un guichet agricole auprès du Fonds de Garantie des PME (FGPME), dédié aux opérateurs désireux d’investir dans le secteur agro-alimentaire. Il soutiendra la formation spécifique des femmes leaders d'organisations de producteurs pour favoriser leur inclusion dans la prise de décision, l'accès au financement ainsi que leur autonomisation économique et sociale.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un prêt de la Banque Mondiale d'un montant de 250 millions de dollars pour soutenir un projet de développement du secteur vivrier
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
On est donc à + 18 000 milliards de dette extérieure. Quand, je pense que les avortons des moutons ou rien et leurs descendants sont exonérés du remboursement de cette dette, je suis frustré. Lolll........Rappel : un historien avec seulement 40% de territoire d'un pays en guerre, dont le nord pendant ce temps-là était pillé par le rdr et ses seigneurs de guerre, avait réussi à ramener cette dette extérieure à 4 000 milliards.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
250 millions pour aller soutenir les prochaines campagnes présidentielles en France que vieux criminels politicards cons mettent sur le dos de petits ivoiriens qui ne sont même pas encore nés..... Puaaaaahhhhhh le régime du criminel ouatara, ohhhh il faut cracher là dessus seulement et s’en aller il faut jamais le prendre .
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement