Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Renouvellement des instances du CNJCI, Protestation contre l'ajout de 78 associations après le contentieux
 

Côte d'Ivoire : Renouvellement des instances du CNJCI, Protestation contre l'ajout de 78 associations après le contentieux

 
 
 
 3588 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 juin 2021 - 11:42

Coulibaly ici au centre porte-parole des leaders de jeunesse à Abidjan (Ph KOACI) 


« Protestation contre l’ajout de 78 associations après le contentieux par la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes dans la commune d’Anyama en vue des élections pour le compte du CNJCI ».


Dans une note transmise à KOACI, le porte-parole des  Leaders de Jeunesse Coulibaly Ben Souleymane en réponse aux recommandations formulées par la Charte Africaine de la Jeunesse à laquelle la Côte d’Ivoire est partie depuis le 03 août 2009 et conformément à la loi n° 60-315 du 21 septembre 1960 relative aux associations, le gouvernement a procédé à la création du Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) le 12 mars 2017.


 Cette décision a marqué la volonté de l’Etat de fédérer les organisations et plateformes d’organisations de jeunesse autour des politiques publiques. Le CNJCI est un cadre de concertation entre les organisations de jeunesse. 


Les mandats du Président, des Délégués Régionaux et des Délégués Départementaux qui arrivaient à expiration le 11 février 2020 ont été prorogés au 11 février 2021 par le Ministre de la Jeunesse. Ainsi, le 20 avril 2021 s’est tenue une convention nationale du Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) présidée par le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, monsieur Touré Mamadou, au cours de laquelle le processus de renouvellement du CNJCI a été annoncé non sans préciser les grandes articulations de ce renouvellement.


L’enrôlement des organisations de jeunesse dans la base de données du Ministère de la Jeunesse du 04 au 12 mai 2021 auprès de la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes, des Directions Régionales et des Directions Départementales de leurs localités ; 


La publication de la liste des organisations enregistrées le 02 juin 2021, suivie du contentieux du 02 au 03 juin et du dépôt des candidatures du 02 au 05 juin ;


 

 L’enregistrement des associations disposant d’un récépissé de dépôt, des statuts et règlement intérieur et d’un bureau, mais seulement celles qui existent depuis au moins 1 an sont concernées par les élections du CNJCI

 Le dépôt des candidatures et le contentieux se sont déroulés dans un délai très court sans aucune communication préalable. Le communiqué de la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes a été diffusé le 1er juin 2021 dans la soirée et le lendemain, le contentieux et le dépôt des candidatures ont démarré pour prendre fin respectivement les 03 et 05 juin 2021.2  OBSERVATIONS SUR LE PROCESSUS A ANYAMA 


 La publication d’une liste de 40 organisations de jeunesse dans le département d’Anyama ; 2- La publication d’une liste de 10 organisations de jeunesse d’Anyama sur la liste d’Abobo ; 3- L’omission de 05 organisations de jeunesse d’Anyama ; 


L’ajout d’une liste de 45 organisations de jeunesse sur la liste d’Anyama après le contentieux soit 100 organisations au total ; 

 L’ajout d’une seconde liste de 33 organisations sur la liste d’Anyama soit au total 133 organisations ; 

 La liste des organisations d’Anyama publiée le 02 juin 2021 a obéi à une phase de centralisation au niveau de la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes (DVARCJ), ce qui justifie la présence des faitières des organisations de jeunesse et de certaines organisations locales préalablement enregistrées dans la base de donnée du Ministère de la Jeunesse ; 


La Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes ne parvient pas à se départir de ses affinités avec certains copains résidants à Anyama, au point de faire introduire une première liste de 45 organisations après le contentieux et une seconde liste de 33 organisations avant la publication de la liste actualisée au profit de ses derniers ; 


La liste actualisée des organisations retenues à Anyama, publiée le 21 juin montre des organisations en ordre alphabétique de la première à la centième (100ème) organisation grâce à l’ajout de la première liste des 45 organisations après quoi, les organisations sont ajoutées pêle-mêle, ce qui démontre clairement l’ajout de la seconde liste des 33 organisations dans l’urgence ; 


À la faveur des élections du CNJCI, des organisations de jeunesse imaginaires, sans reconnaissance légale ont été ajoutées sur la liste d’Anyama avec la complicité de la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes ; 


 

 À la faveur des élections du CNJCI, des candidatures qui ne remplissent les critères d’éligibilité ont été validées avec la complicité de la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes ;3 11- Toutes les correspondances adressées à la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes sur les nombreuses irrégularités constatées dans le processus de renouvellement du CNJCI sont restées lettres mortes ; 

Il signifie que la  Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes n’arrive pas à se vêtir du manteau d’arbitre neutre dans le processus de renouvellement des instances du CNJCI, au point de faire naître dans l’imaginaire collectif, des élections déjà pliées, bouclées et gérées. 


Enfin les leaders de jeunesse recommandent à la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes de retirer la liste des 78 organisations ajoutées sur la liste électorale d’Anyama ; Retirer la candidature qui ne répond pas aux critères d’éligibilité de la liste des candidatures retenues à Anyama ; Faire preuve de transparence et d’impartialité dans le processus de renouvellement des instances du CNJCI à Anyama. Au Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique : Mettre fin aux ingérences de la Direction de la Vie Associative et du Renforcement des Capacités des Jeunes dans le processus de renouvellement du CNJCI au profit de certains candidats ; 


Élargir le comité électoral du CNJCI au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité ; Mettre en place des comités électoraux locaux présidés par les Sous-Préfets et les Préfets ; Créer les conditions d’une élection participative, transparente, crédible et apaisée ; Exiger des acteurs impliqués dans l’organisation des élections du CNJCI, une transparence et une impartialité irréprochables ; Faciliter l’observation du processus de renouvellement des instances du CNJCI par les organisations de la Société Civile. 


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Renouvellement des instances du CNJCI, Protestation contre l'ajout de 78 associations après le contentieux
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter