Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Massacres terroristes, le Balai Citoyen porte plainte contre le gouvernement
 

Burkina Faso : Massacres terroristes, le Balai Citoyen porte plainte contre le gouvernement

 
 
 
 1758 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 juin 2021 - 17:24


Le mouvement le Balai Citoyen a porté une plainte devant la justice burkinabè contre le gouvernement pour non assistance à personne en danger, en lien avec la situation sécuritaire préoccupante au Burkina Faso. 


Sur la constitution de la plainte contre le Gouvernement, le. Balai Citoyen estime que depuis la première attaque terroriste en 2015, la lutte contre le terrorisme constitue un défi majeur du Burkina Faso.


Mais force est cependant de constater que la situation se dégrade d’année en année malgré l’accroissement du budget de la défense et nombre d’attaques avec pour conséquence l’accroissement du nombre de morts, de blessés, de personnes déplacées internes et de territoire occupé par l’ennemi en est la preuve, a déclaré l'artiste Smockey, porte-parole du Balai Citoyen


Selon lui, "le massacre de 132 personnes abandonnées à leur triste sort dans la nuit du 4 au 5 juin 2021 dans la commune de Solhan dans la province du Yagha constitue le symbole de cette incapacité notoire, voire de l’insouciance du Gouvernement à protéger les populations contre le péril terroriste". 


 

"En particulier, a-t-il cité, la non-intervention du détachement militaire basé à Sebba et la durée de l’attaque qui a été d’environ 4 heures de temps ont poussé le Balai Citoyen à formuler cette plainte contre le Gouvernement pour non-assistance à personnes en danger". 


Selon le Balai Citoyen, le drame de Solhan "n’est malheureusement pas le seul élément de fait qui démontre l’incapacité notoire des hautes autorités de ce pays à assumer une tâche minimale de leurs fonctions".


"L’agenda gouvernemental est guidé par des préoccupations politiciennes et partisanes aux antipodes de l’urgence sécuritaire et au mépris de la souffrance du peuple", a estimé Smockey


Pour lui, "la priorité du Gouvernement est de déployer son agenda de « réconciliation nationale » pour gaspiller les maigres ressources financières et promouvoir l’impunité. Il n’échappe à personne que cet agenda aventurier n’apporterait ni l’arrêt des attaques avec son cortège de morts, ni l’occupation du territoire, encore moins le retour des déplacés dans leurs localités car les causes sous-jacentes des attaques terroristes demeureront". 


 

"Cela démontre à souhait que le Gouvernement a consciemment fait le choix d’abandonner les populations à leur triste sort face au péril terroriste" selon le Balai Citoyen qui souligne que "face à cette trahison d’un gouvernement insouciant face aux appels au secours de populations en détresse qu’il a l’obligation de protéger en tout temps et en tous lieux, le mouvement Balai Citoyen demande à la justice d’en tirer toutes les conséquences de droit prononcer". 


En rappel, les partis politiques de l’opposition ont appelé à des marches silencieuses sur l'ensemble du pays, tandis que le président Roch Kaboré a appelé à surseoir ces manifestations projetées, promettant des mesures fortes contre les attaques terroristes. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Massacres terroristes, le Balai Citoyen porte plainte contre le gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Sans commentaire. C'est le président qui veut votre peau.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement