Burkina Faso Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Morts suspectes de poissons dans le fleuve Mouhoun, le cyanure pas à l'origine
 

Burkina Faso : Morts suspectes de poissons dans le fleuve Mouhoun, le cyanure pas à l'origine

 
 
 
 2814 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 juillet 2021 - 08:49

Des poissons du fleuve Mouhoun retrouvés morts



De grandes quantités de poissons de poissons ont été découverts morts sur les bords du fleuve Mouhoun, particulièrement dans des localités de la commune de Poura, suscitant de grandes interrogations des populations sur les causes.


Si beaucoup de personnes évoquaient la contamination de l'eau du fleuve par les pesticides ou le cyanure, un produit hautement toxique utilisé dans les nombreux sites d'orpaillage de la commune, le maire de la commune de Poura avait interdit la consommation de ces poissons en attendant les résultats des analyses chimiques de l'eau et des examens sur quelques poissons par les services techniques.


Selon un communiqué du ministère de l’Eau et de l’Assainissement ces résultats indiquent qu'il n'y a pas de cyanure dans l'eau dont le PH est neutre (autour de 7) et la conductivité de l’eau est en moyenne de 79 Microsiemens.


 

Si ces valeurs normales n’indiquent pas de pollutions chimiques, par contre la Turbidité s'est dégradée, ce qui confirme une eau très trouble dans laquelle certains types de poissons meurent par des difficultés respiratoires (mauvaise oxygénation).


Au-delà de 100 UTN, la vie devient difficile pour certains êtres vivants aquatiques. Alors qu’actuellement des mesures indiquent des turbidités d’environ 2000 UTN en certains points.


L'augmentation de la turbidité est un phénomène qui est observé chaque année sur certains tronçons du Fleuve Mouhoun.


En effet, les techniques culturales au Burkina Faso consistent en général à remuer le sol en début de la saison pluvieuse. Les premières pluies (celles de juin et souvent de juillet) entrainent la terre remuée dans les cours d’eau qui sont à proximité des zones cultivées. L’eau devient très trouble.


 

"Nous tenons donc à rassurer les populations que la mort des poissons est liée à un phénomène périodique qui arrive pratiquement chaque année, la forte turbidité de l’eau", a indiqué le ministère, précisant que "tous les poissons ne sont pas concernés".



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Morts suspectes de poissons dans le fleuve Mouhoun, le cyanure pas à l'origine
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter