Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre les entraves à la libre circulation dans l'espace, le défi que veut relever le Ministère délégué auprès du  Ministère des Affaires Étrangères
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre les entraves à la libre circulation dans l'espace, le défi que veut relever le Ministère délégué auprès du Ministère des Affaires Étrangères

 
 
 
 2079 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 juillet 2021 - 16:27

Le Ministère délégué auprès du Ministère d’État, Ministère des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora chargé de l'intégration Africaine s’est engagé à faire de la libre circulation des Véhicules de Transport, des biens et des personnes inter-Etats, une réalité.

 

C’est dans ce cadre que s’est tenu dans ce mois de juillet à  Bondoukou, un séminaire de renforcement des capacités des acteurs sur le Protocole de la Libre Circulation et le mode opératoire du Mécanisme de Suivi de la Libre Circulation des Véhicules de Transport inter-Etats des Personnes, des Biens et du Bétail.

 

Cette rencontre organisée par le Ministère délégué auprès du Ministère d’État, Ministère des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora chargé de l'intégration africaine avait pour objectif général de trouver et mettre sur pied, des mécanismes adéquats pouvant permettre de lutter contre les entraves à la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO.

C’est ainsi, qu'ils trouveront utile et important de : Renforcer les capacités des agents des forces de l'ordre au protocole de la libre circulation des personnes et des biens de la CEDEAO ; présenter l’état des tracasseries routières en Côte d’Ivoire et enfin présenter le mécanisme de suivi des véhicules de transport inter-états des personnes, des biens et du bétail.


Monsieur Diomandé Moussa, Sous-Directeur des Transports et des Infrastructures, représentant M. Wautabouna Ouattara , Directeur Général de l’Intégration Africaine, a dans son allocution exprimé ses sincères remerciements au représentant de Monsieur le Préfet de Région de Bondoukou, Monsieur Loan Constant, Secrétaire Général de Préfecture, ainsi qu’aux autres participants, pour leur présence effective à cette rencontre.


 

Selon Diomandé Moussa, malgré les avancées dans l’adoption des actes pour l’application de toutes les dispositions relatives au protocole sur la libre circulation des personnes, des droits de résidence et d’établissement, de nombreux transporteurs et voyageurs continuent d’être victimes de mauvaises pratiques sur les routes interétatiques.

« C’est pourquoi, il est important pour notre ministère de lutter contre les entraves à la libre circulation des personnes dans l’espace CEDEAO.

Nous poursuivrons nos efforts afin de concrétiser tous les objectifs fixés par le gouvernement, dans la dynamique générale de la renaissance africaine à laquelle, tous les acteurs doivent effectivement contribuer ». a-t-il souligné.

 

Quant au représentant du Préfet de Région, il s’est réjoui du choix de Bondoukou, chef-lieu de la région du Gontougo pour l’organisation de cette rencontre, en raison de sa proximité avec le Ghana.

 

Pour lui, il est important de féliciter le ministère délégué chargé de l’Intégration Africaine pour ses initiatives visant à réduire les difficultés de libre circulation.

 

Aussi, le mécanisme de suivi de la Libre Circulation des Véhicules de Transport inter-états est une solution qui pourrait contribuer à diminuer efficacement les contraintes, et permettre aux ressortissants de la CEDEAO, de jouir des avantages liés à la libre circulation des personnes et des biens.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre les entraves à la libre circulation dans l'espace, le défi que veut relever le Ministère délégué auprès du Ministère des Affaires Étrangères
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement