Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Treichville, une famille crie à l'expropriation de sa cour de 600 m2 par un opérateur économique et appelle à l'intervention du Chef de l'Etat
 

Côte d'Ivoire : Treichville, une famille crie à l'expropriation de sa cour de 600 m2 par un opérateur économique et appelle à l'intervention du Chef de l'Etat

 
 
 
 7107 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 30 juillet 2021 - 14:08

les affaires de la famille entassés à Treichville (Ph KOACI)


Les membres de la grande famille Koudou, domiciliés à Treichville Avenue 15 Rue 24 sont au bord du désarroi depuis le jeudi 29 juillet 2021. Et pour cause, l’achat de leur domicile familial par un opérateur économique dénommé Brahima Coulibaly suite à une vente orchestrée par l’aîné de ladite famille, M. Alexis Koudou.


Cette habitation, bâtie sur une superficie de 600 m2 en plein cœur du quartier d’affaires qu’est Treichville, aurait été vendue à 20 millions FCFA , il y a de cela cinq ans.


Une vente que la famille qualifie d’ailleurs d’illicite pour le peu que selon elle, les documents fournis par le vendeur indélicat sont faux sur toute la ligne. Jusqu’à ce qu’ils soient sommés manu militari de quitter leur habitation par voie d’huissier ce jeudi, les membres de la famille Koudou, comme rapporté à KOACI par des proches, depuis 2017, date de la première tentative d’expulsion par le même opérateur suite à une décision de justice, ont toujours affiché une opposition à toute vente de leur domicile familiale.


 

À ce jour sans abri et ne sachant à quel saint se vouer, la famille avec à son actif plusieurs personnes du troisième âge et une pléthore d’enfants et femmes, dit fonder d’espoir qu’au président de la République dont elle appelle à une implication personnelle sur le dossier.


Jean Chrésus, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Treichville, une famille crie à l'expropriation de sa cour de 600 m2 par un opérateur économique et appelle à l'intervention du Chef de l'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KPAKOUE
Président, président, vous pensez qu'un président est là pour couvrir les conneries de vos enfants ? Allez voir un avocat ? ou les services du ministère du logement. Il est clair que quand votre fameux fils a eu subitement de l'argent, vous en avez profité ! Et Toi, l'opérateur, comment tu peux croire qu'en plein centre d'Abidjan, tu puisses acheter une cour bâtie de 600 mètres carrés à 20 malheureux millions de cfa alors même que des terrains nus sont vendus à coût de milliards en périphérie. Comme tu veux vraiment leur cour, complète les jetons à 60 millions ; c'est le prix, peut-être même que les experts te diront plus !11
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KPAKOUE
Vous avez censuré mon post de tout à l'heure. Je répète que le Président n'est pas là pour régler des problèmes de ce genre. Cette famille doit s'adresser à un à un avocat ? où à tout le moins aux services du ministère du logement. Est-ce que cette famille peut affirmer que leur fils devenu subitement riche grâce aux 20millions ne leur pas fait quelques faveurs? Et toi l'opérateur, comment peux tu croire qu'avec 20 petits malheureux millions de CFA, tu peux te rendre propriétaire en plein centre-ville d'une parcelle de 600 mètres carrés ? Si tu veux absolument cette concession, tu devras casquer fort. Le minimum dans cette zone, c'est au bas mot 1000 €/mètre carré. Apprête Toi à compléter les jetons à au moins 500 à 600 mille euros. Ils lâcheront.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire KKB-artiste camerounaise, est il préférable d'éviter les rapports trop intimes avec ses collaborateurs ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre...
 
3157
Oui
71%  
 
1162
Non
26%  
 
112
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement