Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Indexée dans l'affaire d'un présumé détournement de 20 millions au Ministère de la Construction, Salimata Dembélé réagit et entend porter plainte
 

Côte d'Ivoire : Indexée dans l'affaire d'un présumé détournement de 20 millions au Ministère de la Construction, Salimata Dembélé réagit et entend porter plainte

 
 
 
 9697 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 août 2021 - 14:17

Salimata Dembélé, cheffe de cabinet de Bruno Koné (Ph KOACI)


Dans l'affaire dite de détournement d'une somme de 20 millions au ministère de la construction du logement et de l'urbanisme à des fins de célébration de la fête de Tabaski, Salimata Dembélé, épouse Diarra a été indexée.


"Le jeudi 15 juillet 2021, Dembélé Salimata, épouse Diarra, chef de cabinet du ministre de la construction vient de dépouiller encore le guichet unique de la somme de vingt millions de francs CFA pour dit-elle les besoins de la fête de la Tabaski du ministre Bruno Koné Nabagné", pouvait-on lire dans une note alerte de deux présumés syndicats du ministère de la construction.


Bien qu'un communiqué du ministère de la construction du logement et de l'urbanisme ait indiqué que les deux responsables des syndicats Sylac et Synamc ne figurent plus parmi ses agents depuis 2016, la cheffe de cabinet du ministre Bruno Koné via un communiqué transmis à KOACI a souhaité réagir à ces accusations.


Dame Salimata Dembélé a tenu à apporter un démenti formel à ce qui lui a été reproché.


 

"J'ai été particulièrement surprise d'apprendre sur les réseaux sociaux et dans la presse, une accusation émanant d'anciens agents du Ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, se réclamant du Syndicat Libre des Agents de la Construction et du Syndicat National des Agents du Ministère de la Construction.", réagit-elle.


La cheffe de cabinet du ministre Bruno Koné fait savoir que l'accusation relative à un supposé décaissement de la somme de Vingt (20) millions de FCFA dont elle serait l'ordonnatrice, pour les besoins de la fête de la Tabaski de Monsieur le Ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Monsieur Bruno Nabagné Koné est une accusation grave et fallacieuse qui porte atteinte à mon honorabilité et à son intégrité et dont le seul but est de ternir son image.


"Je voudrais rassurer les uns et les autres que je ne suis ni de près ni de loin concernée par cette affaire qui n'existe d'ailleurs que dans l'esprit de leurs auteurs. Au demeurant, je mets quiconque au défi, y compris les auteurs de cette machination, d'apporter ne serait-ce qu'un début de preuve.", martèle-t-elle.


Enfin, dame Salimata Dembélé fait savoir qu'elle a saisi ses avocats aux fins de déposer une plainte devant les juridictions compétentes contre les instigateurs de ces allégations.


Jean Chrésus, Abidjan


 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Indexée dans l'affaire d'un présumé détournement de 20 millions au Ministère de la Construction, Salimata Dembélé réagit et entend porter plainte
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
Comme d'habitude...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Bouche de voleur quoi !
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire KKB-artiste camerounaise, est il préférable d'éviter les rapports trop intimes avec ses collaborateurs ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre...
 
1
Oui
0%  
 
1162
Non
91%  
 
112
Sans Avis
9%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement