Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Après deux coups d' Etat, la junte au pouvoir se met à l'abri de toutes poursuites judiciaires
 

Mali : Après deux coups d' Etat, la junte au pouvoir se met à l'abri de toutes poursuites judiciaires

 
 
 
 3662 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 septembre 2021 - 15:25

La junte militaire (ph) -



Les membres du Conseil national de transition (CNT) ont voté jeudi l'adoption de deux projets de lois d'amnistie au profit la junte à Bamako.


 Aucune poursuite judiciaire ne pourra être engagée contre les membres  du Conseil national de transition (CNT) , qui ont fomenté en quelques mois deux putschs .


Jeudi , deux projets de lois d'amnistie ont été adoptés au profit de la junte, pour les coups d'Etat qui ont précipité le président Ibrahim Boubacar Keïta en août 2020 et conduit à la mise à l'écart du président de transition Bah Ndaw en mai 2021.


 

Ces projets de lois ont été votés par le CNT, qui tient lieu de Parlement, par "99 voix pour, 2 voix contre et 2 abstentions", a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué.


« Aucune poursuite judiciaire ne peut être engagée contre les auteurs des infractions. On ne peut pas poursuivre des responsables pour des infractions comme complot militaire, insoumission, etc. », a précisé le président de la commission des Lois du CNT, Souleymane Dé.


Pour rappel, le premier coup d'Etat a renversé le président Keïta le 18 août 2020; tandis que la deuxième a conduit à l'arrestation du président de transition et son Premier ministre Moctar Ouane, le 24 mai 2021, après leur décision de former un nouveau gouvernement dans lequel ne figuraient pas les putschistes.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Mali : Après deux coups d' Etat, la junte au pouvoir se met à l'abri de toutes poursuites judiciaires
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Vous faites ça pour le peuple vraiment trop de mouton
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gbagbo annonce qu'il pourrait être candidat en 2025 pour faire pression?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour...
 
2351
Oui
48%  
 
2458
Non
50%  
 
125
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement