Bénin Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Bénin : Premier tête à tête entre Patrice Talon et Boni Yayi depuis cinq ans
 

Bénin : Premier tête à tête entre Patrice Talon et Boni Yayi depuis cinq ans

 
 
 
 2814 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 septembre 2021 - 17:18

Patrice Talon et Boni Yayi


 Le chef de l’ Etat béninois Patrice Talon a reçu ce mercredi au palais de la Marina son prédécesseur Thomas Boni Yayi , une rencontre « historique » pour la décrispation du climat politique .


 C’est une première depuis 2016. Les deux chefs d’Etat Patrice Talon et Boni Yayi ont eu une rencontre, tant attendue ce jour au palais de la Marina , comme annoncé par les médias locaux .


 C’est dans une ambiance plutôt cordiale que les deux rivaux politiques se sont retrouvés , échangeant quelques mots devant la presse avant de se retirer dans la salle d'audience où ils se sont entretenus durant une heure.


« Monsieur le président, ravi de vous accueillir ici, où vous avez consacré dix ans de votre vie au Bénin. J’attendais ce moment, tous les Béninois aussi. Je suis ému et très fier », a déclaré le Président Talon à l’arrivée de son prédécesseur.


 

Souriant et à la fois taquin, Patrice Talon murmure quelque chose à l’oreille de Boni Yayi qui le répète aux journalistes : « Le président Talon dit que j’ai grossi » et des éclats de rires éclatent dans la salle. 


« Beaucoup croient qu'il y a un problème profond entre Talon et Yayi, mais il n'y en a pas de profond", a d'abord tenu à déclarer M. Boni Yayi.


Au cours de cet entretien, "j'ai fait des propositions au président qui m'a écouté, notamment qu'il soit mis fin aux arrestations politiques pour permettre à tous nos compatriotes exilés (...) de rentrer chez eux", a-t-il souligné.


Considéré comme le chef de file de l’ opposition, Thomas Boni Yayi et le président Talon ne s'étaient pas rencontrés depuis cinq ans, les tensions entre eux s'étant ravivées au moment des élections législatives de 2019 et de la présidentielle de 2021.


Les tensions avec l'opposition s'étaient encore accentuées en avril 2021, à l'occasion de l'élection présidentielle, où le président Talon a été réélu avec plus de 86% des voix.


 

La plupart des grandes figures de l'opposition n'avaient pas été autorisées à se présenter, et des violences avaient encore éclaté dans le centre du Bénin, région natale de M. Boni Yayi.


Peu avant le scrutin la candidate du parti Les Démocrates, dont Thomas Boni Yayi est le président d'honneur, Reckya Madougou, avait été arrêtée, accusée de « terrorisme ». Un autre candidat de l'opposition, l'universitaire Joël Aïvo, avait également été arrêté après l'élection. Des dizaines de militants de l'opposition avaient aussi été arrêtés.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Bénin : Premier tête à tête entre Patrice Talon et Boni Yayi depuis cinq ans
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Au delà des mensonges politiciennes et des coups bats, il y’a l’humanité et la condition humaine d’être fini dans le temps; alors pourquoi se faire des racunes coriaces et inutiles???????? Bon geste de Patrice Talon et honneur à Boni yayi de l’avoir accepté. Mais il reste une autre rencontre celle d’avec Nicephore soglon, et compte tenue d’écart d’âge je souhaiterais humblement que Patrice Talon mette entre parenthèses sa position de président de la république pour aller voir le patriarche Nicephore Soglou chez lui quand il se remettra de son Covid 19. Ce geste grandira encore plus le jeune Talon et marquera à jamais la jeunesse béninoise qui comprendra qu’ on peut être président de la république en ne perdant pas son sens d’humain ,son éducation et sa dignité africains.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter