Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Loin de l'hyper médiatique covid-19, une personne sur 10 décédera d'hypertension
 

Côte d'Ivoire : Loin de l'hyper médiatique covid-19, une personne sur 10 décédera d'hypertension

 
 
 
 3287 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 30 septembre 2021 - 12:11

Les maladies cardio-vasculaires constituent un véritable problème de santé publique et mettent en mal le développement durable. En Côte d'Ivoire, les statistiques révèlent qu'une personne sur 10 dont l'âge est compris entre 30 et 70 ans décèdera de l'hypertension artérielle, qui fait partie des maladies cardio-vasculaires.


Face à ce constat de plus en plus inquiétant, le gouvernement ivoirien a décidé de mettre les bouchées doubles pour freiner ce mal qui ne fait que gagner du terrain. Ce mercredi 29 septembre 2021 à Grand-Bassam, lors de la commémoration de la 13è édition de la journée mondiale du cœur, le ministère de la Santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle a dévoilé son plan de riposte contre les maladies cardio-vasculaires qui se décline en plusieurs points.


À en croire Docteur Charles Aka Koffi, Directeur de cabinet du ministre Pierre Dimba qu'il représentait à cette cérémonie, ce plan de riposte a été mis en place conformément aux recommandations de l'OMS en matière de lutte contre les maladies non transmissibles.

Il s'agit en premier lieu du renforcement des compétences dans 65 districts sanitaires. Ainsi, 1943 médecins généralistes, 1236 infirmiers et sages-femmes et100 aides-soignants ont été déployés dans ces différents districts sanitaires pour favoriser une prise en charge efficiente des victimes des maladies cardio-vasculaires. En outre, l'Etat de Côte d'Ivoire a mis sur pied neuf unités mobiles polyvalentes pour faciliter le dépistage et la prise en charge précoce des malades et la sensibilisation sur les maladies non transmissibles en milieu rural. Aussi, la Côte d'Ivoire finance actuellement la construction du deuxième institut de cardiologie basé à Bouaké et a opérationnalisé la couverture maladie universelle.


Outre ces avancées, le gouvernement ivoirien entend avec l'appui de ses partenaires, réaliser une seconde enquête nationale sur les maladies cardio-vasculaires après celle réalisée en 2005. Il compte par ailleurs, aménager les voies piétonnes et les pistes recyclables pour augmenter l'activité physique de la population. Le ministère de la Santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, prévoit mettre tout en œuvre pour la mise en application et l'appropriation par la population du décret d'interdiction du tabagisme dans les lieux publics.


 

Conformément à la thématique de cette 13ᵉ édition de la journée mondiale du cœur qui est « Prendre Soin de son Cœur », le représentant du ministre Dimba Pierre N'Gou, a exhorté les populations à agir avec leur cœur dès maintenant en adoptant un comportement sain à savoir : « apprendre à mesurer régulièrement sa pression artérielle, connaitre son taux de cholestérol et le maintenir aux valeurs recommandables, doser son taux de sucre qui doit être inférieur à 100 milligrammes, manger sainement et varier les fruits et les légumes, arrêter le tabagisme, prendre régulièrement ses médicaments pour ceux qui souffrent de maladies chroniques, réduire le stress en prenant du repos et se brosser les dents au moins deux fois par jours pour éviter que certaines bactéries entrées par la bouche, ne se greffent au niveau du cœur », a-t-il recommandé.


Docteur Charles Aka Koffi, n'a pas manqué l'occasion d'inviter les uns et les autres à se faire vacciner contre la COVID-19, surtout que les patients atteints de maladies cardio-vasculaires sont plus exposés au risque de développer des formes graves de l'infection.


Il est bon de rappeler que la journée mondiale du cœur, est une journée de sensibilisation avec pour objectif de combattre les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Cet événement est organisé chaque année par le Programme National de Lutte contre les Maladies Métaboliques et de Prévention des Maladies Non Transmissibles (PNLMM/PMNT).


Au cours de cette 13è édition, plusieurs activités éducatives, des bilans de santé, des dépistages, des débats publics, des forums scientifiques et des expositions sur les maladies cardio-vasculaires ont été réalisés avec l'appui de l'institut de cardiologie d'Abidjan.


Cette pathologie est, en effet, la première cause de mortalité dans le monde selon l'Organisation Mondiale de la santé (OMS) avec 17,5 millions de décès soit 31% de la mortalité mondiale. Toujours selon cette organisation, d’ici à 2030, près de 23 millions de personnes mourront de maladies cardio-vasculaires. En Afrique, alors qu'on bassine les oreilles avec la covid619 pour finalement pas grand-chose, 1 million de décès dus à ce mal sont enregistrés chaque année.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Loin de l'hyper médiatique covid-19, une personne sur 10 décédera d'hypertension
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
C'est autre chose que 0,5% de létalité et on ne change pas le monde pour autant. Covid business !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Mdr, le virus du Covid19 agit comme celui du VIH, c est un vecteur pas forcement une cause directe. Ceux ou celles qui meurent presentent deja des pathologies. Nous en avons certes tous mais certaines plus graves que d autres dependemment de certains facteurs, age, poids, etc... A controrio du Vih qui met 6-10 a affecte votre systeme immunitaire, le virus covid lui met des semaines. Ya ya, on peut ouvrir le debat mais de grace ne minimiser pas les effets de la covid ou encore ne censurer pas les opinions contraires
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter