Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Les plus grandes villes sous la menace terroriste
 

Cameroun : Les plus grandes villes sous la menace terroriste

 
 
 
 1547 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 octobre 2021 - 04:59


La police camerounaise alerte sur les attaques terroristes qui pourraient se produire alors que le pays se prépare à organiser la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Total Cameroun) qui se jouera du 9 janvier au 6 février 2022.


Selon la police, Douala ville cosmopolite et capitale régionale du Littoral tout comme Bafoussam principale métropole de l’Ouest, sont sous la menace terroriste. Les deux villes sont limitrophes respectivement aux régions du sud-ouest et au Nord-ouest secouées par la crise anglophone depuis fin octobre 2016.


La ville de Yaoundé dans le département du Mfoundi, capitale du pays et chef-lieu de la région du Centre est également ciblée par les attaques si l’on en croit le document de la police.


Sur la foi des renseignements sécuritaires, les groupuscules armés sécessionnistes opérant dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, veulent étendre leur champ d’opération qui jusqu’ici se limite dans quelques localités des deux régions majoritairement peuplées de camerounais d’expression anglaise.


Pour limiter ces attaques, le délégué général à la sûreté nationale (Dgsn, patron de la police) recommande vigilance et surveillance.


 

 Il demande aux chefs opérationnels de la police d’« intensifier la recherche du renseignement prévisionnel ; accroitre la vigilance autour des points sensibles et institutions incombant à la Sureté nationale ; accentuer la vigilance dans les lieux de forte concentration humaine ; multiplier les patrouilles diurnes et nocturnes ; inviter [leurs] collaborateurs commis dans les barrages mixtes police/gendarmerie aux entrées et sorties principales des villes à plus de sérieux et de perspicacité dans ladite mission, avec un accent particulier sur l’identification des occupants des véhicules, fouilles des malles arrières, boites à gants, dessous des sièges, bagages et colis suspects sans compromission ni tracasseries ».


Sur les principaux axes reliant Yaoundé et Douala les patrouilles de police et de gendarmerie des scanners mobiles pour détecter les éventuels transports d’armes ou d’explosifs.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Les plus grandes villes sous la menace terroriste
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement