Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le  nouveau Syndicat « Notre Vision »  félicite Adama Diawara pour la réduction de la fraude au niveau du BTS
 

Côte d'Ivoire : Le nouveau Syndicat « Notre Vision » félicite Adama Diawara pour la réduction de la fraude au niveau du BTS

 
 
 
 1811 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 octobre 2021 - 14:33

Le SGN , Alexis Kouadio ce jeudi (Ph) 



Un nouveau Syndicat dans le secondaire technique et l’Enseignement Supérieur Privé a vu le jour ce jeudi 07 octobre 2021. Il s’agit du syndicat « Notre Vision ».


Selon son Secrétaire Général National, malgré l’avènement de nombreux syndicats au sein de leur corporation, force est de constater qu’ils sont restés à ce jour inefficaces.


« Au vu de tout ce qui précède et Convaincu que les enseignants n’ont plus confiance aux syndicats existants, un groupe d’enseignants a décidé à la suite d’une Assemblée Générale Extraordinaire de créer un syndicat dénommé « VISION », indique Alexis Kouadio.


 

« VISION » se veut ce syndicat : « Apte à lutter dignement et valablement pour la cause des enseignants du secondaire technique et du supérieur privés ; Capable d’être le creuset entre les enseignants et la tutelle dans la recherche des résolutions issues des problèmes qui minent le système ; Capable de servir d’interlocuteur entre les enseignants et la tutelle ; Capable de mettre tout en œuvre pour un soulagement des enseignants du secondaire technique et du supérieur privés ; Capable de réussir là où les autres ont échoué ; Ce énième syndicat crée qui se donnera les moyens d’être le premier à défendre valablement les intérêts des enseignants et prompt à répondre à leurs attentes ; Dont le slogan sera Honneur – Dignité – Solidarité. »


« Raison pour laquelle, la première grande mission sera de plaider auprès de la tutelle, lors des assises des états généraux de l’enseignement supérieur, la prise en compte du « livre blanc ». Car, ce « livre blanc » retrace les propositions que nous ferons à la tutelle pour une résolution efficace des problèmes qui minent notre milieu », relève avant d’adresser un mot à l’endroit du Ministre de tutelle. « Par ailleurs, il est important de féliciter le Ministre, le Professeur Diawara Adama, car, malgré les difficultés et les contraintes ne ménage aucun effort pour une amélioration de notre système universitaire et des grandes écoles privées. Nous voudrions saluer ici le travail abattu pour la réduction de la fraude au niveau du BTS, pour l’efficacité dans l’organisation du BTS 2021, pour la fixation d’une date de rentrée unique au 18 octobre 2021 (car depuis plus d’une décennie, le secteur de l’enseignement supérieur privé n’avait connu une date de rentrée officielle unique) et enfin pour avoir exigé des fondateurs de tout mettre en œuvre pour un début véritable des cours à ladite date. Pour nous, cela mérite d’être salué malgré quelques bruits relatifs à l’orientation des nouveaux bacheliers et le retard dans le paiement des émoluments des enseignants du supérieur privé. »


Alexis Kouadio lance un appel aux fondateurs de régler les arriérés de salaires avant la date du 18 octobre comme l’a signifié le Ministre. Parce que « VISION » fera le tour de certains établissements pour s’enquérir des réalités sur le terrain.


 

Enfin, le syndicat « VISION » s’inscrit dans la mouvance de la tutelle pour débuter les cours à la date convenue et invite tous les enseignants à se rendre dans leurs établissements respectifs.


Toutefois, son Secrétaire Général National rappelle que le seul but du syndicat « VISION » est et restera le combat pour la restauration de l’honneur et la dignité des enseignants du secondaire technique privé et du supérieur privé en Côte d’Ivoire.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le nouveau Syndicat « Notre Vision » félicite Adama Diawara pour la réduction de la fraude au niveau du BTS
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement