Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sommet Italie-Afrique, une occasion pour  convaincre les opérateurs économiques italiens à venir investir au pays
 

Côte d'Ivoire : Sommet Italie-Afrique, une occasion pour convaincre les opérateurs économiques italiens à venir investir au pays

 
 
 
 1902 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 octobre 2021 - 12:15

 La diplomatie économique est en plein essor avec la Ministre d'État S.E. Mme Kandia Camara. De New-York à Genève et actuellement à Rome, Kandia Camara, la ministre des Affaires Étrangères de Côte d’Ivoire multiplie les sommets, rencontres et audiences pour tisser un lien étroit entre la diplomatie et l’économie nationale. Le vendredi 8 octobre 2021, le sommet "Rencontres avec l'Afrique" a eu lieu à Rome, à l'hôtel Sheraton Parco de Medici. 


C'était la troisième édition de cette Conférence ministérielle dénommée « ItalieAfrique » qui a réuni des délégations de 54 pays africains à Rome. À savoir, les représentants de l'Union Africaine et des autres grandes Organisations Régionales Africaines, ainsi qu'une série de personnalités institutionnelles italiennes, et des représentants du monde économique, académique, des affaires, et du tiers secteur. 


Cette année, le sommet s'inscrit dans le cadre de la Présidence italienne du G20. Cette rencontre d'opportunités économiques s'est déroulée sur les trois piliers, « Peuple, Planète, Prospérité », en lien également avec le partenariat avec le Royaume-Uni pour la COP26.


 Le président de la République italienne Sergio Mattarella a ouvert le sommet ce vendredi 8 octobre 2021, suivi des discours lors de cette séance inaugurale du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, de celui du président de l'Union Commission Africaine, Moussa Faki Mahamat , du Secrétaire Exécutif de la Commission Économique pour l'Afrique de l'ONU/UNECA, Vera Songwe , du Président de la COP26, Alok Sharma , du Président de la Commission Paneuropéenne pour la Santé et le Développement Durable Développement, Mario Monti , et de la présidente du B20, Emma Marcegaglia Prenant part à ce sommet Italie-Afrique, la ministre d'État, ministre des Affaires Étrangères, de l'intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara en a saisi l’occasion pour tisser des accords d’investissements avec des investisseurs de l’Afrique comme de l’Italie :

 « La Côte d'Ivoire est invitée au Forum Italie-Afrique, c'est une opportunité pour nous, pour parler de coopération, non seulement au niveau bilatéral entre l'Italie et la Côte d'Ivoire, mais aussi entre l'Italie et les pays africains. Et, c'est l'opportunité aussi pour nous de rencontrer des autorités et des hommes d’affaires des pays africains et de l’Italie. C'est un rendez-vous de partenariat entre l'Italie et la Côte d'Ivoire, donc nous profitons de cette occasion pour présenter toutes les potentialités dont dispose la Côte d'Ivoire. Tout le monde sait que la Côte d'Ivoire est un pays fortement agricole, avec assez de ressources notamment le café, le cacao où nous sommes premiers pays producteur mondial et l'anacarde où nous sommes aussi premier producteur mondial. Nous avons présenté nos potentialités au niveau des produits miniers, de l'énergie, du gaz. Nous profitons de toutes les rencontres que nous avons avec nos partenaires pour les encourager à intensifier cette coopération économique. Et, nous profitons aussi pour convaincre les opérateurs économiques italiens à venir investir en Côte d'Ivoire », a confié la ministre d’Etat.


 

 Après la session plénière, quatre panels thématiques interactifs ont eu lieu (deux simultanément le matin et deux l'après-midi), qui ont permis aux participants de se retrouver dans un forum de discussion et d'échanges d'idées sur les enjeux des énergies renouvelables, de la transition énergétique, de l'environnement, de la finance verte et du développement durable.


 Dans l'après-midi, il y a également eu, une table ronde spéciale consacrée aux enjeux de l'économie bleue. Les travaux empreints de forts espoirs pour les pays africains, ont été clôturés en séance plénière par le ministre Di Maio.


Donatien Kautcha, Abidjan




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sommet Italie-Afrique, une occasion pour convaincre les opérateurs économiques italiens à venir investir au pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Sommet Farnce-Afriaque par ici, sommet Italie-France par là, ou encore, sommet Amérique-Afrique ou sommet Chine-Afrique par là. Enfin de compte, tout le monde sait ce que faire de l'Afrique ; mais l'Afrique, elle, ne sait toujours pas ce que faire des autres.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
L'Afrique n'a pratiquement pas CHANGE depuis ses 1er contacts direct avec lees colons. L'Afrique est un continent rempli pour la plupart de dirigeants CORROMPUS et MAFIEUX rois-indigenes portant des vestes et autres costumes de luxe, ainsi que bon nombre de chefs d'Etats en Amerique du Sud..... Chaque puissant pays vient pour se servir comme au temps de la traite des négros et la periode de la colonisantion.
 
 il y a 2 semaines
Ubiquismus
Je cite: "Sommet Farnce-Afriaque par ici, sommet Italie-France par là, ou encore, sommet Amérique-Afrique ou sommet Chine-Afrique par là". -Tous ces sommets pour semble -t-il convaincre des "opérateurs économique". -Si Dramane qui prétend avoir fait des études en économie ne sait pas et ne comprend pas c'est quoi l'économie, ça me fait éclater de rires de voir Kandia Camara (une illettrée) représenter la CI dans une rencontre à finalité économique...
 
 il y a 2 semaines
@Marius
Rectificatif : sommet Italie-Afrique.
 
 il y a 2 semaines
SRIKABLA
Les Africains ont-ils besoin de tous ces conneries folkloriques de sommets: Italy-Afrique; France-Afrique; USA-Afrique; RUSSIE-Afrique....??>> . Le continent Africain est plein de dirigeants stupides et idiots..... REGARDEZ, comment Paul Kagamé a rendu son micro-pays adorable en si peu de temps...... Si Paul Kagamé était le PR de la Cote d'Ivoire, ce pays allait devenir une puissance mondiale. La plupart des dirigeants Africains détruisent eux-memes leur pays, financierement et démocratiquement... et ils tendent la main de pauvres mendiants aux puissants pays. Ils doivent tous passer sous la guillotine.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après son refus d’intégrer le PPA-CI, Simone Gbagbo n’a d’autre solution que de créer son parti ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tout en sachant qu'il ne le peut pas en raison de sa condamnation, Gb...
 
4373
Oui
60%  
 
2843
Non
39%  
 
115
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement