Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Protection de la Forêt classée, 19 orpailleurs clandestins écopent chacun de 5 ans de prison ferme et de lourdes amendes
 

Côte d'Ivoire : Protection de la Forêt classée, 19 orpailleurs clandestins écopent chacun de 5 ans de prison ferme et de lourdes amendes

 
 
 
 2555 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 octobre 2021 - 09:58

Les clandestins appréhendés à Oumé (Ph) 


Comme nous le relevions dans un précédent article, 21 orpailleurs clandestins ont été appréhendés dans la forêt classée de la Téné (Oumé) par le service contrôle forestier de la Société de Développement de la Forêt (SODEFOR) dans la nuit du 08 au 09 octobre dernier.


19 orpailleurs clandestins sur les 21 appréhendés ont été présentés devant le jeudi 14 octobre 2021 devant le tribunal d’Oumé.


Ils ont été condamnés chacun à 5 ans de prison ferme, 50 millions de nos francs à payer à l'Etat de Côte d'Ivoire et 30 millions de nos francs à payer à la SODEFOR.

Les non nationaux parmi eux sont interdits de séjour sur le territoire ivoirien pour 10 ans après avoir purgé leur peine.


Le juge qui a prononcé cette peine a également ordonné la confiscation du matériel d'extraction de minerai. 

 

Les éléments du Service Contrôle Forestier de la SODEFOR avaient pris ces individus en flagrant délit d'orpaillage illégal et de destruction du couvert forestier. Ce qui avait conduit à leur mise à disposition de la justice pour y subir la rigueur de la loi.


 

C'est le lieu pour la SODEFOR d'insister sur le devoir civique à travers une étroite collaboration des populations avec ses agents. C'est à ce prix qu'on réussira la protection et la gestion durable des forêts ivoiriennes dans l'intérêt de tous.


C'est le lieu de féliciter tous les acteurs que sont : les populations, les agents de la SODEFOR, l’Administration judiciaire et la Presse dont KOACI.COM, qui ont contribué à l'atteinte de ce résultat.


Aussi, convient-il d'encourager cette synergie d'actions qui améliore l'efficacité des actions de lutte contre la dégradation des forêts ivoiriennes.


 Il faut relever que la plupart des appréhendés ont un âge qui varie entre 18 et 30 ans cela doit interpeller les parents et sensibiliser la jeunesse.

Comme ne cesse de le répéter, le Colonel-Major Mamadou Sangaré, Directeur Général de la SODEFOR:


« La place de la jeunesse n'est pas dans les fosses et trous de l'orpaillage, mais plutôt dans les salles de classe et ateliers d'apprentissage de métiers pouvant leur garantir une meilleure insertion dans le tissu Socio-économique. »


 

Notons que la forêt classée de la Téné, dans le département d’Oumé est gérée par l'Unité de Gestion Forestière (UGF) de la Téné Sous les ordres du Capitaine Thierry Koffi qui dépend du Centre de Gestion de Gagnoa.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Protection de la Forêt classée, 19 orpailleurs clandestins écopent chacun de 5 ans de prison ferme et de lourdes amendes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
L'Etat les condamne á de lourdes peines; mais d'ici quelques mois, ces soi-disant condamnés sont libres dans la vie quotidienne en commettant les memes crimes.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement