Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mariétou Koné rassure : « Les résolutions des Etats généraux de l'Education nationale ne  resterons pas dans les tiroirs comme le souhaitent les oiseaux de mauvais augures »
 

Côte d'Ivoire : Mariétou Koné rassure : « Les résolutions des Etats généraux de l'Education nationale ne resterons pas dans les tiroirs comme le souhaitent les oiseaux de mauvais augures »

 
 
 
 2183 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 octobre 2021 - 23:31

Marietou Koné mardi à Abidjan



Nommée le 06 avril 2021 à la tête du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation, le professeur Mariétou Koné entreprend plusieurs reformes pour redorer le blason du système éducatif ivoirien.


Dans cette dynamique, elle a initié les Etats généraux de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (EGENA) dont le lancement a eu lieu, le 19 juillet dernier.


A peine ce projet lancé, que certaines langues ont commencé à prédire son échec. Mais loin de se laisser distraire par ces mauvaises langues, la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation reste focus sur ces Etats généraux dont l’objectif est de tendre vers une école inclusive, une école d’équité, de qualité, de mérite, marquée par la transparence.


Ce mardi 26 octobre 2021, lors de la cérémonie de lancement officiel de la plateforme numérique des Etats généraux de l’Education nationale et de l’Alphabétisation qui s’est déroulée au Plateau, précisément dans les locaux de la Direction des examens et concours (DECO), la première responsable de l’Education en Côte d’Ivoire, s’est adressée aux partenaires et aux acteurs du système éducatif en ces termes :


 

« Je voudrais rassurer tous les Ivoiriens, tous les partenaires de l’Education nationale et de l’alphabétisation en Côte d’Ivoire, que les résolutions des Etats généraux ne resteront pas dans les tiroirs comme le souhaitent les oiseaux de mauvais augures. Elles seront bel et bien appliquées pour le bonheur des élèves », a-t-elle indiqué sur un ton ferme.


Poursuivant son propos, la ministre Mariétou Koné a fait savoir que les EGENA s’inscrivent dans la continuité des actions du gouvernement, afin d’améliorer les performances de l’école ivoirienne.


« Il s’agit de savoir où nous sommes, d’où nous venons et où nous allons. A travers ces assises nous voulons reconstruire un pacte social durable en faveur de la réussite des élèves et de l’appropriation des valeurs de la république par ceux-ci », a-t-elle ajouté.


Se prononçant sur la plateforme numérique conçue pour ces Etats généraux, à savoir le www.etatsgeneraux-education. ci , Mariétou Koné a félicité le Commissaire général des EGENA, Biney John Francis pour cette ingénieuse idée au moment où vont s’ouvrir les assises régionales sur les EGENA sur l’ensemble du territoire national. Cette initiative qui épouse parfaitement l’ère du temps dominé par les réseaux sociaux et les ressources numériques, permettra de recueillir les points de vue et recommandations de toutes les composantes de la société ivoirienne sur ces Etats généraux. Toute chose qui favorise l’aspect participatif et inclusif tant souhaité par tous.


« Cette plateforme offre à l’ensemble des utilisateurs du web, un village de rencontres, d’échanges, de partages et de contribution sans distinction aucune, mais aussi avec le souci réel de la participation constructive. Je voudrais inviter l’ensemble des utilisateurs à saisir cette opportunité en pensant à l’avenir de nos enfants, de nos élèves, de nos apprenants, de nos enseignants et de nos encadreurs. C’est une contribution que chacun peut apporter à la construction de l’avenir de notre pays », a indiqué la ministre.


Tout comme la ministre Mariétou Koné, Anne Lemaistre, chef du Bureau UNESCO à Abidjan a félicité les initiateurs de la plateforme numérique consacrée aux Etats généraux.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


« C’est un exercice démocratique que nous saluons. Grâce à cette plateforme, nous aurons des Etats généraux consultatifs, participatifs, où l’ensemble de la société ivoirienne va s’exprimer. Nous allons pouvoir récolter des avis constructifs et certainement des innovations. Cela permettra aux parents dans les villages de s’exprimer. J’encourage tous les parents, tous les acteurs de la société civile à participer à cette opportunité unique de pouvoir s’exprimer », s’est-elle réjouie à son tour. Pour le Commissaire des Etats généraux de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Biney John Francis, le site internet (etatsgeneraux-education.ci, ndlr), est une possibilité pour tous les Ivoiriens vivant en Côte d’Ivoire comme ailleurs, ainsi que les partenaires et les amis de la Côte d’Ivoire, qui pour diverses raisons ne seront pas aux concertations régionales, de faire leurs propositions en y intervenant de façon interactive. Raïssa Banhoro, conceptrice de la plateforme numérique, en a donné quelques caractéristiques. A l’en croire, c’est un site simple, facile d’accès et accessible à tous supports (ordinateur, smartphone et tablette). Il est gratuit d’accès et ne nécessite pas d’une connexion haut débit.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mariétou Koné rassure : « Les résolutions des Etats généraux de l'Education nationale ne resterons pas dans les tiroirs comme le souhaitent les oiseaux de mauvais augures »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Mariétou Koné, vivant probablement dans une autre galaxie(celle de Dieu), vient d'atterrir sur terre en RCI au royaume de Satan, avec de nouveaux commandements de Dieu... A-t-on besoin de dilapider d'énormes fonds dans des inutiles soi-disant Etats généraux de l'école avant de connaitre les maux de l'école Ivoirienne qui se meurt et le "soigner" ?. Si ADO solution de tout" est restée dans les tiroirs, ces résolutions iront elles-aussi dans une tombe.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Depuis 11 ans "ADO solution" , continue de chercher des SOLUTIONS et pourtant ils étaient venus avec toutes les SOLUTIONS á TOUS les problemes des Ivoiriens... Petit Yodé et Siro ont raison dans leur chanson: "Monsieur le président", qui assis dans les tribunes traitait ses joueurs d'incapables; on te met maintenant sur le terrain et tu n'arrives pas á faire une bonne passe á tes coéquipiers.... "C'est mettre goudron que tu es venu faire"
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement