Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Une fausse alerte à la bombe secoue Douala et crée la panique dans la métropole économique
 

Cameroun : Une fausse alerte à la bombe secoue Douala et crée la panique dans la métropole économique

 
 
 
 1734 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 octobre 2021 - 09:04


Le quartier administratif de Bonanjo a été

bloqué pendant plusieurs heures par les forces de de sécurité jeudi en raison d'une fausse alerte à la bombe. Les services de sécurité ayant ces dernières semaines, fait état de "menaces imminentes d'attaques". Aucun colis suspect n'a été découvert selon les services de renseignement.


Cordon de sécurité


"La police a mis en place un cordon de sécurité suite à l'alerte pour sécuriser le quartier administratif", precise sous anonymat  à Koaci, une source sécuritaire.


Début octobre, la police a fait savoir que la menace terroriste était réelle alors que le pays se prépare à organiser la 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations 

 (CAN Total Énergies Cameroun) du 9 janvier au 6 février 2022.



 

Selon la police, Douala ville cosmopolite et capitale régionale du Littoral tout comme Bafoussam principale métropole de l’Ouest, sont sous la menace terroriste. Les deux villes sont limitrophes respectivement aux régions du sud-ouest et au Nord-ouest secouées par la crise anglophone depuis fin octobre 2016.



La ville de Yaoundé dans le département du Mfoundi, capitale du pays et chef-lieu de la région du Centre est également ciblée par les attaques si l’on en croit le document de la police.



Sur la foi des renseignements sécuritaires, les groupuscules armés sécessionnistes opérant dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, veulent étendre leur champ d’opération qui jusqu’ici se limite dans quelques localités des deux régions majoritairement peuplées de camerounais d’expression anglaise.



 

Pour limiter ces attaques, le délégué général à la sûreté nationale (Dgsn, patron de la police) recommande vigilance et surveillance.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun 


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Une fausse alerte à la bombe secoue Douala et crée la panique dans la métropole économique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter