Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Crise au Taekwondo, après l'élection de Jean-Marc Yacé, Me Zunon annonce un recours pénal et civil
 

Côte d'Ivoire : Crise au Taekwondo, après l'élection de Jean-Marc Yacé, Me Zunon annonce un recours pénal et civil

 
 
 
 2975 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 novembre 2021 - 11:08

Me Alain Zunon sur le plateau télé de la 3 (Ph KOACI)



Jean-Marc Yacé, maire de la commune de Cocody a été porté à la tête de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) lors de la dernière assemblée générale élective.


Cette élection de Jean-Marc Yacé a été contestée par un groupe de candidats opposés au processus électoral dont Me Alain Zunon.


Alors qu'une décision de justice du 29 octobre avait statué pour le report du scrutin qui s'est tenu le 30 octobre 2021, les organisateurs de cette assemblée générale ont fait fi de la grosse en tenant cette assemblée générale.


 

Parmi les contestataires de cette élection jugée "illégale", Me Alain Zunon l'un des candidats opposés à Jean-Marc Yacé lui pointe le doigt accusateur sur le rôle joué par le ministre des Sports Paulin Danho qu'il accuse d'avoir oeuvré dans l'objectif de favoriser l'élection de Jean-Marc Yacé.


"La dernière fois, il (le Ministre Paulin Danho) a convoqué son directeur de cabinet devant nous dans son bureau pour lui dire de convoquer tous les sept candidats retenus pour faire en sorte qu'il n'y ait pas de vote multiple. Après le Ministre ne nous a plus appelé. On a pensé qu'avec tous les problèmes qu'il a au sport, qu'il n'allait pas ajouter le Taekwondo", a expliqué Me Alain Zunon qui revendique une coalition de candidats de six membres.


Ce qui est reproché au comité directeur sortant, c'est la violation de certains textes du règlement intérieur dont l'article 20 alinéas 3 qui convoque l'assemblée générale.


 

"J'ai pensé que le président du comité directeur sortant (Bamba Cheick Daniel Ndlr) se serait assagi pour revenir sur ce qu'il a fait surtout qu'on a été ministre de la République. Nous ce qui nous reste, c'est la justice. Une voie civile et une voie pénale", a-t-il déclaré sur le plateau de la troisième chaîne ivoirienne.



Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Crise au Taekwondo, après l'élection de Jean-Marc Yacé, Me Zunon annonce un recours pénal et civil
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Amon
Ahii! c'est karaté non? Frappez-vous, et que le meilleur dirige au calme.
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement