Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décès au violon du laveur auto, le commissaire en fonction, l'officier et les agents de permanence relevés de leurs fonctions par le Ministre Vagondo
 

Côte d'Ivoire : Décès au violon du laveur auto, le commissaire en fonction, l'officier et les agents de permanence relevés de leurs fonctions par le Ministre Vagondo

 
 
 
 24266 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 22 novembre 2021 - 09:52

feu le laveur d'auto Hamed Konaté (Ph KOACI)


Le jeune laveur d’auto, Hamed Konaté est décédé au violon dans la cellule au 18e arrondissement de la Riviera à Cocody, comme nous l’annoncions dans un précédent article.


Pour le commissaire, ce jeune est décédé à l’hôpital où ses agents l’auraient envoyé suite à son malaise.


Une version que réfutent les amis de cellule du défunt Hamed, qui révèlent que le corps de leur camarade aurait été rapatrié dans un corbillard emmené nuitamment vers 4 heures dans le commissariat.


 

KOACI apprend que le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, le Général Vagondo Diomandé a relevé de leurs fonctions le commissaire de police du 18e arrondissement de police, l’officier et les agents de permanence.


Ils ont tous été mis aux arrêts et le Commissaire du gouvernement a décidé d’ouvrir une enquête.


S’il est vrai que cette décision du Ministre Vagondo qui relève d’une procédure administrative n’éteint pas l’action judiciaire initiée par le tribunal militaire, Ange Kessy, Commissaire du Gouvernement a ordonné une autopsie.


Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Décès au violon du laveur auto, le commissaire en fonction, l'officier et les agents de permanence relevés de leurs fonctions par le Ministre Vagondo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Un bon nombre de nos "corps-habillés"(forces de l'ordre) se prennent pour des demi-dieux.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Or donc la justice pense que des hommes au violon disent vrai, et ne croit pas en sa police. Vraiment ce pays est malade. Dites nous que les prisonniers ont raison et libérons tous les prisonniers.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter