Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bangolo, après une opération de nuit, 04 coupeurs de route reconnus par la population, 01 échappe de peu à un lynchage
 

Côte d'Ivoire : Bangolo, après une opération de nuit, 04 coupeurs de route reconnus par la population, 01 échappe de peu à un lynchage

 
 
 
 5088 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 jour
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 novembre 2021 - 16:10

Des jeunes de Guéhouo (Ph KOACI)



Ils sont quatre (04) jeunes habitants de Guéhouo, une localité de Bangolo, dans la région du Guemon, à l'ouest du pays, qui, une fois la nuit tombée se livrent à des actes d'un autre âge.


Le mercredi 17 novembre 2021, un jeune conducteur de taxi-moto, surnommé Émile Zola, membre d’un gang de 4 coupeurs et ses camarades s'en sont pris à des voyageurs aux environs de 22 heures.


En effet, ces quatre jeunes de cette localité de Bangolo se transforment en coupeurs de route et faisaient subir leur diktat aux pauvres populations.


Les faits se sont déroulés le mardi 16 novembre 2021 à Téhiné, un village situé à quelques kilomètres de Guéhouo. Des jeunes qui allaient prendre part à des funérailles d'un parent ont été surpris par un tronc d'arbre dressé sur la route.


Ces jeunes préoccupés à dégager la voie pour se rendre en urgence dans le village voisin pour ne pas rater les funérailles seront surpris par quatre autres personnes armées embusquées dans la broussaille.


Sous la menace de leurs armes, ceux qui en réalité étaient des présumés coupeurs de route vont intimer l'ordre aux voyageurs de leur remettre tous leurs biens.


Bijoux, argent, téléphones portables, vêtements, tout a été emporté mar ces jeunes coupeurs de route qui en réalité étaient également originaires de Guéhouo.


 

Heureusement, pendant que les malfrats étaient en train d'opérer nuitamment, l'un des voyageurs a réussi à se dérober pour aller alerter les populations de Guéhouo.


C'est ainsi qu'un groupe de jeunes de Guéhouo s'organise pour débarquer sur les lieux des faits.


Surpris sur les lieux par ce groupe de jeunes, les quatre coupeurs de route encagoulés vont battre en retraite en tirant en l'air pour échapper à la riposte de la population venue à la rescousse des otages des malfrats.


Malheureusement pour le surnommé "Émile Zola" et ses trois autres coupeurs de route, ils seront, malgré leurs cagoules reconnus par les autres jeunes de Guéhouo.


C'est ainsi qu'au lendemain de leur acte, soit le mercredi 17 novembre 2021, KOACI apprend que "Émile Zola" et ses trois autres acolytes seront reconnus dans le village de Guéhouo par la population.


Pris à partie, trois des présumés coupeurs de route ont réussi à se frayer un chemin pour s'évanouir dans la nature.


Cette chance, "Émile Zola" ne l'a pas eue, il a été copieusement passé à tabac par une foule irritée.


L'homme a échappé de peu à un lynchage lorsqu'il fut conduit à la brigade de la gendarmerie par les plus modérés du groupe.


Mis à la disposition des autorités judiciaires de Man, Émile Zola n'a pas hésité à citer ses trois autres complices.


 


Jean Chresus, Abidjan






 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bangolo, après une opération de nuit, 04 coupeurs de route reconnus par la population, 01 échappe de peu à un lynchage
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement