Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Une femme gifle son mari en direct sur une radio contre une accusation
 

Ghana : Une femme gifle son mari en direct sur une radio contre une accusation

 
 
 
 6023 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 décembre 2021 - 14:02

La dame et son mari (ph)



Le studio d’une radio privée au Ghana a failli se métamorphoser le lundi dernier en une salle de combat entre une femme et son mari n’eut été la passivité et le sang froid de l’homme.


Le couple a été invité dans une émission à la radio Adom FM pour débattre de leur problème mais la partie s’est chauffée. Le mari, du nom de Koffi, a accusé sa femme de garder des excréments et de l'urine dans leur chambre. Comme toute réaction, la femme a giflé son mari à la grande surprise de l’animatrice du programme.


Dans sa déclaration, Koffi qui est apparemment mécontent des petits soins de sa femme, a affirmé qu’elle ne fait aucune attention à l'hygiène personnelle. En substance, il a fait savoir que « ma femme garde l'urine et les selles dans notre chambre. Elle garde l'urine dans la pièce pendant des jours ».


 
 
 
 


A peine l’accusation formulée que l’homme a reçu une gifle retentissante sur la joue. La femme n’a pas accepté le fait que son mari l'embarrasse sur une radio. Elle a par conséquent averti le mari de cesser de répandre le mensonge ou de faire face à sa colère. Pour démentir son mari, la femme a déclaré que Koffi a menti et a poursuivi que « Je suis prête à jurer sur n'importe quelle divinité pour prouver mon innocence ».


 

Réactions


La publication de la vidéo a généré diverses réactions dont certaines ne sont tendres avec l’acte posé par la femme sur son homme.


Du lot des réactions des internautes, Khan Yao a écrit que « Vous voyez comment tout le monde reste calme pendant que la femme gifle l'homme ? Inversons simplement les rôles, vous verrez le chaos là-bas ». Dans le même sens, Paddy a écrit que « Cet homme a reçu plus de gifles et de coups que les boxeurs eux-mêmes. Si la femme peut gifler son mari dans un espace public, alors je peux imaginer ce qui se passe à la maison... Ce spectacle est dégoûtant ».


 

Pour sa part, Griffith a écrit la radio aurait dû appeler la police et porter plainte pour agression physique sur l’homme. Ils se sont assis pour se comporter comme si gifler quelqu'un était une chose normale ».


Avec un peu de recul et renvoyant tous dos à dos, Michel Tawiah s’est demandé pourquoi des gens vont sur une radio comme si c’était un palais de justice pour régler leur différend. Cet internaute a par la suite exhorté les uns et les autres en ces termes « Réglez vos problèmes dans votre chambre ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Ghana : Une femme gifle son mari en direct sur une radio contre une accusation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Si je suis cet homme(mari), je chercherai á quitter ma fam. C'est inadmissible . Comme l'avait si bien dit un internaute, si c'est le mari qui giflait sa fam en direct sur la radio... des ONG et autres ministres demanderont qu'on met aux arrets le mari........
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
quel drame...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter