Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ouragahio, remettant un marché à ses administrés, le maire interpellé sur les dépotoirs ordonne le ramassage immédiat des ordures
 

Côte d'Ivoire : Ouragahio, remettant un marché à ses administrés, le maire interpellé sur les dépotoirs ordonne le ramassage immédiat des ordures

 
 
 
 2197 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 17 janvier 2022 - 14:03

Le maire Antony Garou donnant les instructions pour le ramassage séance tenante des ordures (ph KOACI) 



Construit en 1978 par la population elle-même, le centre de santé intégré du village de Broudoumé situé à près de 7 kilomètres de Ouragahio, est tombé totalement en ruine. C'est donc à la recherche d'une solution à cette situation, que Kpakou Francis, le président de la mutuelle de développement de ce village, a sollicité la municipalité.


Ainsi, plus de 26 millions de fcfa du programme triennal ont servi à remettre en état ce centre de santé intégré qui dispose d'une ambulance, d'un médecin, de deux infirmiers et d'une sage femme. La date du samedi 17 janvier 2022 a été choisie pour la cérémonie de remise des clés de ce centre de santé rural en présence du directeur régional de la santé Abel Gnolou Guédé comme rapporté par une source sur place.


 

Dans son adresse, le responsable régional de la santé a d'abord sensibilisé les populations à se faire vacciner contre la Covid-19 avant de les inviter à fréquenter ce centre de santé qu'autre lieu pour leurs soins médicaux. Si cela n'est pas fait, il sera obligé de leur retirer le médecin, Docteur Éloge Achi qu'il y a affecté, a-t-il averti. Le président de la mutuelle quant à lui, a salué cet acte vital de la part de la municipalité avant de lui demander encore de l'aider pour achever le logement du médecin entamé par ses frères et lui, expliquant les dépenses en ces temps ci pèsent sur leurs épaules.


La liste de sa doléance s'est rallongée avec la construction du second logement des infirmiers et de la clôture du centre de santé réhabilité. En réponse à ces doléances, le député maire Antony Garou a dit avoir pris bonne note. Par ailleurs, il a prié les populations de Broudoumé à aider le personnel de santé à prendre soin de cet édifice, avant de remettre les clés de ce établissement sanitaire au directeur régional de la santé. Après Broudoumé, le cap a été mis sur le village de Gnalépa, situé à seulement un kilomètre de la ville de Ouragahio pour l'inauguration du marché d'attieké (semoule de manioc) en présence du sous-préfet des lieux Kader Fofana.


Au nom du président de la mutuelle de développement de ce village, le commissaire Charles Liagro a remercié l'initiative qui vient booster l'autonomisation des femmes de Gnalépa qui ont fait de la culture du manioc, une activité primordiale pour la production de l'attiéké qui fait de ce village, une référence nationale en la matière. Malgré qu'elles se soient constituées en coopérative pour promouvoir la commercialisation de leur attiéké qui suscite un véritable engouement non seulement au sein des populations locales, mais aussi de celles d'Abidjan et de la diaspora vue la qualité exceptionnelle de cette denrée produite loin du pays Adjougrou et Ebrié, cette nourriture connaît une véritable contrainte d'écoulement. C'est donc pour répondre à ce besoin que l'équipe municipale, a décaissé près de 15 millions de fcfa pour construire entièrement ce marché couvert de plus de 100 places.


Le représentant du président de la mutuelle, n'a pas manqué de dresser un chapelet de doléances au député maire Antony Garou notamment un travail de nivellement du terrain du marché, la construction de dos d'âne à l'entrée et à la sortie du village, la construction de magasins et de latrines à proximité du marché, une clôture pour le marché, l'adduction en eau potable et le ramassage régulier des ordures ménagères. Spontanément, le premier responsable de la mairie de Ouragahio, a donné l'ordre de dégager immédiatement toutes les ordures ménagères en bordure du marché en vue d'éviter toute maladie. Il a invité les cadres à se mettre ensemble pour le développement global de Gnalépa.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ouragahio, remettant un marché à ses administrés, le maire interpellé sur les dépotoirs ordonne le ramassage immédiat des ordures
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter