Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Prêts octroyés aux jeunes, l'Agence Emploi jeunes va désormais exiger des cautions morales pour pallier aux difficultés liées aux remboursements
 

Côte d'Ivoire : Prêts octroyés aux jeunes, l'Agence Emploi jeunes va désormais exiger des cautions morales pour pallier aux difficultés liées aux remboursements

 
 
 
 4177 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 janvier 2022 - 09:11


Pour pallier les difficultés liées aux remboursements des prêts octroyés, dans le cadre de la mise en œuvre des programmes dédiés aux jeunes notamment “Agir pour les jeunes”, une « caution morale » sera désormais exigée.


L’information a été donnée ce mardi, par Herman NICOUE, Administrateur Adjoint de l’Agence Emploi Jeunes, au cours de la tribune d’information et de sensibilisation « Tout savoir sur », initiée par le Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).


« Aujourd'hui, on va exiger de certains jeunes, des cautions morales, qui se portent garant à rembourser le crédit. On a un dispositif qui va impliquer les autorités locales, les préfets. On va descendre même au niveau sous préfectoral. Même au niveau des villages pour qu'on puisse identifier ceux qui ont emprunté et qui ne remboursent pas», a indiqué Herman NICOUE


Le conférencier a en outre souligné que des corrections seront également faite, afin que les créanciers qui disent que « c'est l'argent de l'État. C'est l'argent public» remboursent. 

Pour ce faire, toute une communication sera faite. «On va impliquer les acteurs locaux et on va renforcer la formation des jeunes pour arriver à de meilleurs taux de remboursements. C'est un suivi intégré qui est en train d'être fait. On le fait déjà. Mais on va l'améliorer et impliquer les autorités», a souligné l'Administrateur Adjoint de l’Agence Emploi Jeunes.

En terme de bilan de l’agence, Herman NICOUE, a fait savoir qu’en 2021, c’est autour de 82.000 jeunes qui ont été touchées par l’ensemble des programmes pour environ 21 milliards FCFA de financement 


Sur les irrégularités constatées dans le paiement des primes des stagiaires, il a expliqué que des primes de 45.000 FCFA sont prévues chaque mois. Cependant, conformément à la procédure liée au statut de l’agence, ce n’est qu’à la fin de leur période de stage, que «les justificatifs» sont collectés et traités, avant leur prise en charge financière.


 

Intervenant également à cette tribune, Touré Mamadou, Directeur général de l’Office du Service civique national (OSCN) a évoqué les cas des élèves transférés, au centre du service civique de Brimbresso.


A l’en croire, « l’ensemble de ces enfants ont repris les cours dans leurs établissements. Pour l’instant, ils ont un comportement parfait. On croyait qu’ils soient stigmatisés. Non, Ils ne sont pas stigmatisés. Bien au contraire, ils vont devenir ce que nous on souhaiterait des ambassadeurs pour reporter la question du civisme et de la citoyenneté à l’école».


Touré Mamadou, a aussi révélé qu’à leur arrivée dans le centre, plusieurs maladies ont été détectées sur ces derniers suite à la visite médicale effectuée, à savoir : « des hernies. Des IST, des sous poids, des dermatoses… »  


Pour l’année 2022, le conférencier a fait savoir que, la contribution du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique à l’atteinte de cet objectif est l’insertion professionnelle de 1 054 298 jeunes sur la période 2021-2025, pour un coût global de 460 milliards 996 millions de FCFA. 


« Relativement au traitement des jeunes en difficultés (échec ou abandon scolaire, sans qualification et sans emploi, addicte à l’alcool et à la drogue), dans le cadre du Service Civique d’Action pour le Développement (SCAD), ce sont à janvier 2022, 1 387 jeunes qui ont été resocialisés, qualifiés à un métier dans nos centres de service civique et dont plus de 76% ont été insérés en stage, a –t-il souligné.


En ce qui concerne le renforcement de l’engagement citoyen et la participation des jeunes à des missions de volontariat, il a précisé que « 50 jeunes volontaires de réciprocités entre la France et la Côte d’Ivoire, que le programme de volontariat va déployer en France et en Côte d’Ivoire, dès le mois d’avril 2022 ».


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Au total sur 3 ans, ce sont 4 982 jeunes qui ont été traités dans les différents dispositifs du service civique. Au regard des résultats du programme de service civique, le Gouvernement envisage de porter à échelle ce programme et vise 14 000 jeunes par an pour le seul SCAD et plusieurs dizaines de milliers pour le Service National des Jeunes et le Volontariat», a-t-il conclu.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Prêts octroyés aux jeunes, l'Agence Emploi jeunes va désormais exiger des cautions morales pour pallier aux difficultés liées aux remboursements
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Le cadeau empoisonné du rdr aux "jeunes". Ko prêts aux jeunes. Tampiri
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter