Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : La junte prend des mesures d'austérité pour réduire le train de vie de l'Etat
 

Burkina Faso : La junte prend des mesures d'austérité pour réduire le train de vie de l'Etat

 
 
 
 6517 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 janvier 2022 - 12:11

Paul-Henri Sandaogo Damiba



Le mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), tombeur du président Roch Marc Christian Kaboré et de son gouvernement, a donné le ton pour la réduction du train de vie de l'état à travers une lettre d'orientation pour l'exécution du budget 20221 dans les ministères et institutions publiques. 


 « Dans le cadre de L’expédition des affaires courantes en général et de l’exécution du budget de l’Etat en particulier, je vous invite à observer la plus grande prudence. À cet effet, vous voudriez bien sursoir à l’engagement de nouvelles dépenses », a écrit le secrétaire général du ministère de l'Économie et des finances, chargé de l'expédition des affaires courantes, Dr Seglaro Abel Somé


Cette mesure concerne donc toutes les dépenses en dehors de celles du personnel de l’Etat, de la charge financière de la dette, 

des dépenses de fonctionnement (hormis celles relatives aux séminaires, ateliers, formations, missions rétributions et aux dépenses non abouties des exercices antérieurs), des dépenses de transferts courants notamment les bourses et les allocations scolaires frais de cours, subventions sociales, fournitures et consommables, a-t-il précisé. 


 

Exeption est également faite pour les dépenses relatives à l’exécution des projets et programmes financés sur ressources extérieures, les dépenses de santé et les dépenses au profit des Forces de défense et do sécurité (FDS). 


« Aucun réaménagement de crédits budgétaires ne sera accordé durant cette période d’expédition des affaires courantes », a précisé M. Somé dont la lettre à pour ampliataire le président du MPSR, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, le nouvel homme fort du Burkina Faso. 


 « Ces mesures pour l’exécution du budget de l’Etal s’appliquent également aux Établissements publics de l’Etat (EPE) de vos départements. II en est de même des opérations à imputer aux comptes de dépôt au Trésor public pour les ministères et institutions qui en disposent », a-t-il ainsi souligné. 


Il a par ailleurs invité les secrétaires généraux des différents départements ministériels à « faire le point exhaustif des dépenses non abouties des exercices antérieurs et me les transmettre pour un meilleur délai ». 


 

En rappel, après le coup d'État survenu le 24 janvier et la dissolution de l'assemblée nationale et du gouvernement, le MPSR avait dans un communiqué chargé les secrétaires généraux des ministères à veiller à l'expédition des affaires courantes. 



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : La junte prend des mesures d'austérité pour réduire le train de vie de l'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Si tu peux suivre la voie de Thomas Sankara, cela nous fera plaisir..... mais ATTENTION !!! Quand on veut suivre-les-traces de Sankara, on doit surveiller STRICTEMENT son numéro 2 á qui on a pleinement CONFIANCE
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter