Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le MPSR met fin aux fonctions du chef d'état major des armées, du directeur du renseignement et présente son acte fondamental
 

Burkina Faso : Le MPSR met fin aux fonctions du chef d'état major des armées, du directeur du renseignement et présente son acte fondamental

 
 
 
 7873 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 janvier 2022 - 14:24

Cyprien Kaboré ce lundi à Ouaga



Le mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), qui a pris le pouvoir au Burkina Faso après avoir renversé le président Roch Marc Christian Kaboré a mis fin aux fonctions du chef d’état-major des armées le général Gilbert Ouedraogo et du directeur général de l’agence nationale du renseignement (ANR), le colonel Francois Ouedraogo. 


La junte militaire a par ailleurs présenté son acte fondamental qui trace les grandes lignes de la gestion de l’état, en prenant en considération le caractère légitime et populaire des événements ayant conduit à la démission du président du Faso le 24 janvier, 


Ainsi, l’acte fondamental garanti tous les droits prévus par la loi et qui ne remettent pas en cause le présent acte signé du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, assume désormais les fonctions de président du Faso, chef suprême des armées. Il est le garant de l’indépendance de la magistrature. 


 

Le MPSR est dorénavant l’organe central de définition de la politique sécuritaire, économique, sociale, de développement et de restauration de l’intégrité territoriale. 


Il assure la continuité de l’état en attendant la mise en place des organes de transition. Il assure la continuité et la gestion des affaires de l’état, de même en cas d’indisponibilité du gouvernement. Il fixe les grandes orientations de la politique de l’état, dispose du pouvoir réglementaire et peut prendre des ordonnances. 


Selon l’acte fondamental lu par le lieutenant-colonel Cyprien Kaboré, le MPSR est composé d’un président, deux vices présidents, un coordinateur et de commissions. 


En cas d’empêchement du président, ses pouvoirs sont exercés par le premier vice-président et le cas échéant par le deuxième vice-président. 


 

Avant l’adoption d’une charte de la transition, les dispositions du président acte fondent le pouvoir du MPSR qui dès sa signature lève la suspension de la constitution qui s’applique à l’exception de ses dispositions incompatibles avec l’acte qui prend effet à compter du 24 janvier. 



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le MPSR met fin aux fonctions du chef d'état major des armées, du directeur du renseignement et présente son acte fondamental
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter