Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Guinée : Prétendu délogement des militaires ivoiriens à la frontière, le commandant Soro Dramane dément
 

Côte d'Ivoire-Guinée : Prétendu délogement des militaires ivoiriens à la frontière, le commandant Soro Dramane dément

 
 
 
 11210 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 février 2022 - 10:30

Le commandant Soro Dramane (Ph) 



Des informations relayées la semaine dernière par des médias, ont fait état du délogement de militaires ivoiriens de leur position dans la localité de Sipilou par l’armée guinéenne, le 19 janvier 2022, pour occupation illégal de territoire.


Des informations démenties par le commandant du Bataillon de Sécurisation de l’Ouest (BSO), Soro Dramane, au cours d’un entretien le lundi 31 janvier 2022 à Man.


 

« Nos forces sont toujours à leur position (…). Je le dis bien, il n’y a pas de soldat qui a été chassé sur les positions, tout le monde est en place », a-t-il précisé.


Le chef des opérations de l’Ouest reconnait tout de même, qu’il existe des difficultés dans la zone vu la non-matérialisation de la frontière, de sorte que les populations elles-mêmes, ne savent pas si elles sont sur le territoire ivoirien ou en Guinée. « J’insiste pour qu’il y ait une matérialisation formelle de la frontière pour trouver solution à cette situation », a-t-il ajouté.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1500 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Guinée : Prétendu délogement des militaires ivoiriens à la frontière, le commandant Soro Dramane dément
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
"Quand une plaie est petite, il faut vite la soigner." Ce mini " conflit frontalier" doit etre résolu le plus rapidement possible. Il pourrait devenir autre chose avec les bruits de bottes que nous entendons autour de nous ces derniers temps. Je crois qu'il y a 48H, KOACI avait publié un article sur une reunion tenue á l'ouest sur une probable resolution de ce conflit frontalier.....
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
une situation embarrassante...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter