Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Audits en cours, pas de « chasse aux sorcières » pour Ouattara
 

Côte d'Ivoire : Audits en cours, pas de « chasse aux sorcières » pour Ouattara

 
 
 
 6838 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 février 2022 - 07:33

Alassane Ouattara mercredi à Abidjan


La traditionnelle cérémonie de présentation de vœux au chef de l'Etat ivoirien a eu lieu ce mercredi 2 février 2022 au Palais présidentiel d'Abidjan. Toutes les couches de la population ont, à tour de rôle, formé leurs vœux de nouvel an à Alassane Ouattara.


Certaines couches de la population sont revenus sur les audits diligentés dans les entreprises publiques, comme c'est le cas du porte-parole des entreprises, des personnalités des arts, etc.


Le Président de la République a à l'occasion félicité les représentants des entreprises publiques, parce que selon lui, pour la plupart, le bilan est positif.


 

« Les décisions prises de travailler à une meilleure gouvernance ne concerne qu'une dizaine d'entreprises publique sur la quarantaine où nous avons eu des problèmes de gouvernance », a-t-il précisé.


Alassane Ouattara a également annoncé que les audits sont en cours et il ne veut pas qu'il y ait de chasses aux sorcières.


« Nous voulons qu'il n'y ait pas de chasse aux sorcières et que ces audits soient après les structures étatiques que nous ayons un deuxième avis de cabinets de réputation internationale de manière détaillée avant d'avoir une vue complète de la gestion d'un certain nombre de sociétés d'état qui sont déficitaires », a mentionné, le chef de l'Etat ivoirien.

Alassane Ouattara a aussi rassuré les uns et les autres que la bonne gouvernance veut dire également l'équité dans l'examen des sociétés et surtout la nécessité de travailler à améliorer les défaillances et à faire en sorte que les entreprises publiques contribuent à la croissance et à l'emploi dans le pays.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Audits en cours, pas de « chasse aux sorcières » pour Ouattara
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
VRAIMENT !!!....... Vous voulez dire que les autres sont des sourds-aveugles. Ils ne voient et n'entendent RIEN . C'est VOUS SEUL qui voyez, entendez dans ce pays. Il n'est trop tard pour mettre de l'ordre dans ce pays. Vous devrez prouver au monde que vous etes un économiste qui a fait ses preuves sur le plan mondial. Depuis 11 ans vous trainez encore de grosses marmites et casseroles. Meme votre prédécesseur immédiat(chassé du pouvoir), qui n'a aucune notion en économie vous supplante largement. Qu'est-ce qui s'est passé ??. On vous a "gbassé"(jeté un sort maléfique) ???
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
On est tous d'accord que les audits doivent se faire de manière transparente et équitable, mais ce que les ivoiriens attendent de vous et de votre quête de la bonne gouvernance, c'est de traduire en justice tous les voleurs de deniers publics, peu importe leur grade et parti politique. Car l'injustice, c'est de condamner à des peines de prison des fonctionnaires qui rackettent les usagers ou volent de modiques sommes pendant que ces ex DG, militants du rdr, eux, volent des centaines de millions ou milliards, et comme sanctions, se retrouvent à être nommés à d'autres postes. Nul n'est au-drssous de la lois.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter