Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Le FONSTI explore les incubateurs pour la création d'entreprise dans le domaine de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et appelle à l'adoption de la loi «startup
 

Côte d'Ivoire : Le FONSTI explore les incubateurs pour la création d'entreprise dans le domaine de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et appelle à l'adoption de la loi «startup

 
 
 
 1256 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 février 2022 - 22:42

Docteur Sangaré Yaya


Le Fonds pour la Science, la technologie de l'innovation de Côte d'Ivoire (FONSTI) investit une somme relativement importante pour aider les chercheurs qui sont des personnes ressources de très grande qualité mais les résultats produits par la recherche scientifique en Côte d'Ivoire dorment dans les tiroirs.


Le FONSTI ne veut pas continuer ainsi, c'est pourquoi, il a décidé de faire évoluer la situation au niveau de la perspective qu’il doit avoir dans le secteur de la recherche scientifique dans le pays pour que cette activité essentielle au progrès durable de la Côte d'Ivoire trouve toute sa force et son efficacité pour la création de richesse.


Les responsables du Fonds à leur tête, Docteur Sangaré Yaya, Secrétaire ont besoin des incubateurs pour les aider à assurer efficacement cette transition entre le monde universitaire et académique qui produit le savoir et la connaissance et le monde économique qui produit de la richesse.


Un petit-déjeuner de l'innovation a été organisé aujourd'hui à Abidjan pour échanger sur la thématique des incubateurs, de leur rôle et de leur contribution à la création d'entreprise en Côte d'Ivoire, notamment dans le domaine de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


Selon Docteur Sangaré Yaya, Secrétaire du Fonds pour la Science, la technologie de l'innovation de Côte d'Ivoire (FONSTI) a travers ce changement de paradigme, la structure souhaite contribuer à faire évoluer la recherche scientifique en Côte d'Ivoire, pour qu’elle ne se cantonne pas académique ou universitaire, que la recherche scientifique à l'instar des pays du Sud est asiatique devienne un instrument de création de richesse et d'emplois.


«Les incubateurs vont nous aider à former nos étudiants en entrepreneuriat et également nos chercheurs et enseignants chercheurs à valoriser économiquement les résultats de leurs recherches. Depuis 60 ans nous sommes dans un modèle de recherche scientifique qui limite la recherche hors secteur agronomique au monde universitaire », a précisé, le Secrétaire du FONSTI.


 

Il a mentionné que les incubateurs ont un rôle important à jouer dans le pays pour aider les jeunes étudiants à avoir d’autres perspectives, notamment sur le plan professionnel que la fonction publique.

«Il faut qu'au niveau de nos établissements d'enseignement supérieur nos étudiants ne limitent pas leurs objectifs, leurs projets qu'à des recrutements au niveau de la fonction publique. Il est possible qu'à partir des connaissances qu'ils acquièrent dans nos universités, dans nos établissements d'enseignement supérieur de créer des entreprises. Pour cela, il faut les aider, il faut les accompagner », a ajouté, le Secrétaire.


Selon lui, les incubateurs constituent des instruments importants pour aider, former et accompagner les jeunes qui sortent des universités et grandes écoles pour entreprendre comme cela se fait aux États-Unis dans la Silicon Valley aux Harvard.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le vœu du Secrétaire du FONSTI est que les autorités soutiennent les incubateurs en adoptant la loi startup act comme c'est déjà le cas au Sénégal, au Kenya et en Tunisie.


Hermann Christian Kouassi, Président de Incub’Ivoir et cofondateur et Pervenche Aliman, Directrice exécutive de Comman-Ya ont développé respectivement les thèmes « importance des incubateurs dans la création des entreprises » et «Innovation et entreprenariat : rôle des incubateurs ».


Ils ont annoncé qu'ils accompagnent des porteurs de projets et leur objectif est de pouvoir permettre aux structures qu’ils accompagnent de limiter le risque d’échec lorsqu'une entreprise se lance.

Hermann et Aliman sont convaincus qu’aujourd'hui, la fonction publique ne peut plus absorber cette masse d'étudiants qui sort des écoles donc l'apport des incubateurs c'est de structurer les entrepreneurs ou les apprentis entrepreneurs qui veulent aller vers l'entreprenariat à réussir leur idée.


 

«Je conseille aux jeunes étudiants, aux chercheurs de passer par les incubateurs parce qu'ils leur permettent de structurer leurs idées et leur permettent de trouver dans un même lieu des experts financiers, des juristes, des marketeurs », a ajouté, Hermann.


Au-delà l'incubateur forge l'entrepreneur sur l’état d'esprit qui est très important pour une personne ou un chef d'entreprise qui a une vision qu’il veut atteindre.


«Un incubateur est un creuset de savoir, d'expérience et de partage. C’est un lieu où vous pouvez retrouver toutes sortes de compétences qui sont capables de vous accompagner dans votre projet d'entreprise. Il y en a suffisamment d'incubateurs. Ce qui est malheureux, notre jeunesse ne s'informe pas. C’est aux jeunes de se déplacer pour aller vers ces structures qui sont ouvertes qui les attendent pour développer avec eux leurs projets d'entreprises. L'incubateur permet de ramener le risque d’échec dès le début qui est à 90% à 30%. C'est un avantage très concurrentiel », a conclu, le Président de Incub'Ivoir.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le FONSTI explore les incubateurs pour la création d'entreprise dans le domaine de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et appelle à l'adoption de la loi «startup
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter