Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Parano des enlèvements, les chauffeurs de VTC rassurent
 

Côte d'Ivoire : Parano des enlèvements, les chauffeurs de VTC rassurent

 
 
 
 5271 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 mars 2022 - 08:31

Jules N'Takpé Boka mercredi à Abidjan (ph KOACI)




Une convention de partenariat a été signée ce jour entre le Syndicat national des chauffeurs de VTC (SYNAVTCCI) et une maison d'Assurance de la place. Cette signature répond au besoin de rendre la corporation des VTC solide à l'image de toutes associations et organisations sérieuses.


Jules N'Takpé Boka, Secrétaire général national du SYNAVTCCI a ajouté que cette convention va permettre aux chauffeurs de VTC de bénéficier des meilleurs traitements dans le cadre de l'assurance maladie pour qu'ils n'aient plus de souci pour leurs soins de santé et ceux des membres de leur famille. Comme l'a indiqué, le Secrétaire général national, cette convention va également permettre à environ 6000 adhérents de travailler dans les conditions psychologiques optimales.


La maison de santé s'occupe de l'assurance maladie. Sa patronne, madame Berté a salué, la démarche du SYNAVTCCI qui dans le cadre de sa RSE a bien voulu inscrire au nombre de ses priorités, le bien-être de ses syndiqués à travers la mise en place de ce contrat qui sans nul doute mettra le conducteur et sa famille à l'abri de tout souci médicaux.


Selon elle, avec sa carte d'assuré, le conducteur pourra se rendre dans un des centres médicaux de son réseau de soins pour bénéficier des soins et ne payer que son reste à charge qui est de 20%.


 

«Il en sera de même pour les membres de sa famille à savoir conjoint et enfant déclaré », a précisé madame Berté.


Pour bénéficier de cette assurance maladie, le conducteur doit payer 500 FCFA par mois s'il est seul. S'il a de la famille, il reversera la somme de 1500 FCFA par mois qui prend en compte quatre enfants sans oublier l'adhérent et son épouse.


L'actualité récente a été dominée par le phénomène d'enlèvement dans les véhicules de transport, notamment les taxis compteurs. Plusieurs personnes ont rompu la confiance avec les véhicules de transport.


En marge de cette signature de convention, Jules N'Takpé Boka a soutenu que le Syndicat national des chauffeurs de VTC a décidé de redorer le blason du Transport urbain à Abidjan à travers ses prestations qu'il veut sécurisées et fiables pour la quiétude des usagers des transports en commun.


Il rassure les clients que le VTC est un moyen rapide, efficace et avantageux pour les courses, car leurs applications permettent d'identifier le véhicule, son immatriculation et sa couleur, avec des informations précises sur le chauffeur qui conduira le client à destination.


 

«Simple et rapide, le VTC vous offre un confort sans pareil à une tarification abordable. Outre la sécurité que vous procurent nos services, il faut aussi noter que l'utilisation du GPS par nos chauffeurs vous évitent des embouteillages dans la capitale économique ivoirienne. Aussi nos applications rassurent tant le client que le chauffeur. Car en commandant un VTC, le chauffeur grâce à nos applications sait et a des informations sur le client qui lui demande de venir le chercher et dans quel endroit, il se trouve », a expliqué, le Secrétaire général national.


Il est enfin convaincu que l'utilisation des VTC est le seul et unique moyen d'avoir le confort, la sécurité et la fiabilité pour faire toutes les courses à Abidjan avec sérénité et assurance.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Parano des enlèvements, les chauffeurs de VTC rassurent
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter