Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : La réouverture des frontières peine à se concrétiser avec les trois pays voisins
 

Ghana : La réouverture des frontières peine à se concrétiser avec les trois pays voisins

 
 
 
 2375 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 mars 2022 - 15:42

Levée du jour à la frontière d’Aflao (ph)



Le mouvement des personnes et des biens à la frontière d'Aflao dans la région de la Volta au Ghana est fluide après l’annonce de la réouverture des frontières terrestres et maritimes du pays.


Si la frontière du côté est Ghana est rouverte, il est pour l’heure impossible pour les Ghanéens d’entrer ou de sortir du pays pour cause du maintien de la fermeture des frontières des trois autres pays voisins, dont le Togo. Le même constat est signalé aux frontières du Ghana avec le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire, deux autres pays voisins du Ghana, qui n'ont pas encore rouvert leurs frontières pour permettre la libre circulation des personnes et des biens.


Aux trois principaux postes frontaliers du Ghana avec ses trois voisins, à savoir Aflao (Ghana-Togo) Elubo (Ghana-Côte d'Ivoire) et Paga (Ghana-Burkina Faso), les activités sont toujours au ralenti du fait que les frontières du côté de ces trois pays francophones restent fermées.


 

Au poste frontière d’Elubo entre le Ghana et la Côte d'Ivoire, les activités économiques n'ont pas encore repris. Cette situation est due à la fermeture de la frontière ivoirienne. Ce constat est pareil à Aflao, où la frontière togolaise reste fermée. Du côté de Paga, Kulungugu et Polimakom, qui partagent des frontières avec le Burkina Faso et le Togo, la circulation des personnes et les activités commerciales sont lentes.


Blâme d’un député


Le député de Ketu Sud dans la région de la Volta, Mme Dzifa Abla Gomashie, s’est montrée sceptique sur la décision de réouverture des frontières terrestres du Ghana qui ne permet pas encore aux populations des villes frontalières d’avoir accès aux autres pays voisins.


Dans une interview accordée à TV3, le député de Ketu Sud a fait relever que « nous ne sommes pas une île, ouvrir seulement nos frontières, qu'est-ce que cela va faire ? ». Dans sa remarque, le député Gomashie a estimé que la décision de rouvrir les frontières du pays devrait être discutée de concert avec les responsables des pays voisins.


 

Toutefois, sur l’idée d’une normalisation de la réouverture des frontières, un responsable de la mairie de Ketu Sud a révélé que les autorités togolaises ouvriront bientôt un côté de leur frontière pour permettre le passage en douceur des biens, des services et des personnes.



Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : La réouverture des frontières peine à se concrétiser avec les trois pays voisins
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
il est temps de supprimer ces mesures insensées
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter