Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Etat de la nation, Akufo-Addo priorise la démocratie et désamorce des idées de coup d'Etat
 

Ghana : Etat de la nation, Akufo-Addo priorise la démocratie et désamorce des idées de coup d'Etat

 
 
 
 2562 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 31 mars 2022 - 16:12

Nana Akufo-Addo, lors de son discours (ph)


Les ghanéens ont eu droit à un rapport du Président Nana Akufo-Addo sur l’Etat de la nation, une déclaration au cours de laquelle il est revenu en partie sur les craintes de coup d'État et a exhorté ses compatriotes à protéger la stabilité politique du Ghana à tout prix, car les prises de pouvoir militaires ne résoudront pas les problèmes du pays.


Dans son discours de plus de deux heures sur l’Etat de la nation 2022 prononcé hier mercredi 30 mars au parlement à Accra, le Président Akufo-Addo a, pour la première fois, répondu aux craintes récentes d'un éventuel coup d'État au Ghana en raison des défis économiques actuels.

Il de ce fait exhorté les membres du parti au pouvoir, le Nouveau Parti Patriotique (NPP) et le plus grand parti de l'opposition, le Congrès National Démocratique (NDC), à s'accorder pour continuer à consolider la démocratie ghanéenne et à éviter les putschistes.


Tout en reconnaissant que le contexte sous régional marqué par des coups d’Etat dans certains pays ont influencé le langage des ghanéens, Akufo-Addo a averti que bien que les troubles dans les pays voisins et les défis économiques du pays aient récemment déclenché une conversation nationale sur un éventuel coup d'État au Ghana, cela ne doit même pas être conçu, car les preuves abondent que la démocratie reste le meilleur pari pour le développement et le progrès.


Les coups dans des pays de la CEDEAO et sanctions


Eu égard aux coups d’Etat intervenus au Mali, en Guinée et Burkina-Faso, le Président ghanéen a souligné que « l'Afrique de l'Ouest est soudainement revenue à la une de l’actualité internationale pour de mauvaises raisons; nous sommes redevenus la région de l'instabilité politique et le lieu des coups d'État ».


 

Il a mis en garde que la CEDEAO a pris une position de « tolérance zéro » contre les coups d'État militaires. En se référant au passé du Ghana, il a rappelé qu’il occasionne de l’exode des travailleurs, des ouvriers, bref un exode de la population.


Acquis démocratique à préserver


En invitant ses compatriotes à tenir en grande estime les acquis démocratique, le Président ghanéen a déclaré que le Ghana est dans son âge le plus productif, grâce aux contributions des deux parties, et, par conséquent, ce n'était pas le moment de reculer les aiguilles de l'horloge démocratique.


Le Chef de l’Exécutif a sollicité le concours des uns et des autres pour consolider la pratique démocratique dans le pays, Akufo-Addo a plaidé pour un vivre ensemble qu’importe les différences. A cet effet, il a relevé que « C'est à nous de trouver un moyen de nous accommoder les uns les autres et nos différences pour que les choses faillent bien au profit du peuple ghanéen ».


Faire du Ghana un modèle 


Pour ne plus revivre les affres d’un coup, Akufo-Addo a formulé la prière que « Nous voulons un Ghana stable et prospère dans une région stable et prospère ». Il a fait remarquer que le pays doit apporter son quota pour s'assurer que les pays africains ont une bonne gouvernance et non des coups d'État.


 

En tant que Président en exercice de la CEDEAO, le Président Akufo-Addo a déclaré qu'il est important que le Ghana capitalise sur sa position pour assurer la paix et la stabilité dans la sous-région. Il a assuré que le Ghana, qui est resté pacifique pendant près de trois décennies, doit aider ses voisins de la sous-région ouest-africaine et du continent à éviter les coups d'État.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Rappelons que le Président ghanéen a, au prime abord félicité les Black Stars pour leur qualification à la Coupe du monde 2022 au Qatar et ajouté que le peuple attend beaucoup de leur prestation à cette compétition mondiale.


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : Etat de la nation, Akufo-Addo priorise la démocratie et désamorce des idées de coup d'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
1) « …nous sommes redevenus la région de l’instabilité politique et le lieu des coups d’état » 2) « Le chef de l’exécutif a sollicité le concours des uns et des autres pour consolider la pratique démocratique dans le pays » Je voudrais rappeler au président ghanéen que la pratique démocratique se voit dans le comportement. Il ne suffit pas de faire des élections entre des « civils »(en supposant sans tricherie) et de les gagner pour être démocrate. La démocratie est un effort permanent pour éviter les tentations de la dictature. Il me semble avoir déjà rappelé au président ghanéen qu’il dévoyait par ses actes les acquis démocratiques laissés par le militaire J. Rawlings. Un vrai démocrate ne doit pas se faire dicter des choses venues de l’extérieur. Quand Emmanuel Macron dit qu’il va téléphoner à Akufo-Addo pour intervenir dans la suspension des médias mensonges (RFI, France24) au Mali, ça ne fait pas honneur à la démocratie ghanéenne. Je ne pense pas qu’un dirigeant occidental puisse dire ça J. Rawlings. Les Dramane et autres sont des dictateurs connus sans gêne et installés par l’occident. C’est compréhensible quand des individus comme Dramane obéissent les yeux fermés. Dramane n’a aucun compte à rendre aux Ivoiriens. Le président ghanéen doit savoir qu’il est élu par les ghanéens, un point c’est tout !! Alors, pourquoi commence-il à s’inquiéter ? On aurait aimé l’entendre quand certains de ses voisins font des 3ème mandat anticonstitutionnel ?? Il pouvait craindre que les 3ème mandats pouvaient contaminer les pays voisins…* Un peu de sérieux là !!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter