Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Santé, les agents contractuels annoncent une grève de 5 jours pour le non-paiement de 8 mois de primes COVID-19 de 2020
 

Côte d'Ivoire : Santé, les agents contractuels annoncent une grève de 5 jours pour le non-paiement de 8 mois de primes COVID-19 de 2020

 
 
 
 3031 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 avril 2022 - 18:00

Hubert Kpansaï et ses camarades de l'USYS-CI ce mercredi à Abidjan (ph KOACI)




L'horizon s'annonce nuageux, les jours à venir dans le fonctionnement du système sanitaire ivoirien. Les 10.000 agents contractuels regroupés au sein de l'Union des syndicats de la santé de Côte d'Ivoire (USYS-CI) ont décidé d'observer un arrêt de travail de 5 jours reconductibles, à partir du mardi 12 avril prochain, précédé d'un sit-in.


C'est l'annonce faite par le président de la plateforme de l'instance syndicale, Hubert Kpanzaï, au terme de l'Assemblée générale (AG) tenue, ce mercredi 6 avril, à la salle de conférence du CHU de Cocody.


Au nombre du chapelet de revendications, figurent, la prime de 8 mois de 2020 pour laquelle, Hubert Kpanzaï parle de « détournement » parce qu'il estime que cette enveloppe a été utilisée « à d'autres fins ». En plus, sur la période 2021-2022, l'USYS-CI réclame pour ses membres, un impayé de 9 mois, soit 17 mois d'arriérés primes au total attendus du ministère de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Aussi, prenant pour exemple, l'ancienne ministre de l'Education nationale, Kandia Camara qui, aux affaires, avait permis, « un recrutement exceptionnel de 10.000 contractuels virtuels » au sein de la Fonction publique, le président de la plateforme syndicale en souhaite autant pour le département de la Santé, particulièrement, pour les contractuels « qui ont déjà près de 10 ans dont certains sont frappés par la limite d'âge ».


L'autre point jugé majeur est le non-paiement de la revalorisation de la prime de transport et de ces arriérés. Sur le sujet, le responsable syndical estime que pour la tâche, l'exposition aux maladies dont la COVID-19 et le volume horaire qu'ils consacrent, les membres de l'organisation qu'il dirige méritent mieux que « les 30.000 ou 40.000 FCFA de salaire ; alors que le SMIG est de 60.000FCFA et la prime de transport est passée à 30.000 FCFA à Abidjan ».


Il estime que « le minimum de salaire » auquel les contractuels devraient avoir droit est de 90.000 FCFA, surtout avec la cherté de la vie actuelle. Hubert Kpansaï était entouré de certains membres de son bureau dont, le SGA 1, Tchétché Aimé, le SGA 2, Eby Amon Roland et le SGA 3, Amadou Kouakou. Il entend y parvenir, s'il le faut, par des « actions d'envergure », sans donner plus de détails.


 

Plusieurs représentants syndicaux venus d'Abidjan et de l'intérieur dont notamment, ceux de Skensi, Korhogo, Yamoussoukro ont pris part à l'AG du jour qui a décidé de paralyser les activités dans les hôpitaux dans les jours à venir.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Santé, les agents contractuels annoncent une grève de 5 jours pour le non-paiement de 8 mois de primes COVID-19 de 2020
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter