Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Recevant André Tia au siège du COSIM, le Cheickoul Aïma Ousmane exhorte les Partis politiques à éviter d'être une lame qui « fend le tissu social Ivoirien »
 

Côte d'Ivoire : Recevant André Tia au siège du COSIM, le Cheickoul Aïma Ousmane exhorte les Partis politiques à éviter d'être une lame qui « fend le tissu social Ivoirien »

 
 
 
 3248 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 avril 2022 - 11:55

rencontre entre André Tia et le Cheickoul Aïma Ousmane Diakité au siège du COSIM (Ph KOACI)


Les musulmans ivoiriens ont entamé, à l’instar des autres du monde, un mois de pénitence. Pendant 30 jours, ils devront ainsi se priver de nourriture.

 

Pour marquer sa solidarité à tous les musulmans, André Tia, président de l’alliance pour la démocratie et le renouveau en Côte d’Ivoire (ADRCI) était dans la journée d’hier mardi 12 avril 2022 au siège du COSIM à Cocody Abatta, comme sur place constaté par KOACI.

 

Il était question pour le président de l’ADRCI de témoigner à travers son geste, sa solidarité, de chrétien catholique, mais aussi d’homme politique à la communauté musulmane.

 

Le Cheickoul Aïma Ousmane Diakité a salué l’acte de générosité et de solidarité de ses hôtes en ce mois béni.

 

« Nous voudrons bénir docteur Tia et ses collaborateurs et bénir son organisation. Puisse Dieu faire en sorte que ce Parti politique puisse jouer le rôle attendu des partis politiques, c’est-à-dire contribuer au renforcement de la paix et de l’unité. Parce qu’un parti politique, c’est pour arriver au pouvoir, mais si vous arrivez qu’il n’y a pas d’entente et de paix, vous n’allez rien diriger du tout », a tenu à préciser d’entrée de jeu le Cheickoul à ses invités.

 

Aussi, le président du COSIM a souhaité que le Parti politique de son hôte soit une formation politique qui fasse partie des solutions de ce Pays et non des problèmes. Il a profité de cette occasion pour lancer un message aux autres formations politiques ivoiriennes qui, une fois aux affaires font autre chose que ce qu’elles ont prêché.

 

« Comme nous l’avons dit à d’autres, nous que de l’alliance pour la démocratie et le renouveau soit une aiguille pour coudre le tissu social et non une lame pour fendre le tissu social ivoirien. Nous le disons parce qu’on a vu des Partis politiques dans ce Pays qui ont prêché une idéologie, mais quand ils sont arrivés dans une autre position, on a vu qu’ils ont pratiqué autre chose, ça, nous ne le souhaitons pas pour l’alliance », a déclaré le Cheickoul Aïma Ousmane Diakité qui a fait des prières de bénédiction à l’endroit de ses hôtes.

 

Pour sa part, le président de l’ADRCI Dr. André Tia a indiqué que cette visite au président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques en Côte d’Ivoire (COSIM) avait pour objectif de solliciter ses conseils, ses prières et ses bénédictions pour la cohésion et la paix en Côte d’Ivoire.

 

« Une visite empreinte de sagesse et d’enseignements. Un moment d’ouverture qui nous rappelle combien nos guides religieux sont des sources de savoir indispensable à la bonne marche de notre société. », a affirmé le président de l’ADRCI après cette rencontre.

 

Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Recevant André Tia au siège du COSIM, le Cheickoul Aïma Ousmane exhorte les Partis politiques à éviter d'être une lame qui « fend le tissu social Ivoirien »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter