Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:    COP 15, Abidjan se dit prêt pour accueillir la Conférence du 9 au 20 mai 2022
 

Côte d'Ivoire: COP 15, Abidjan se dit prêt pour accueillir la Conférence du 9 au 20 mai 2022

 
 
 
 3183 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 avril 2022 - 22:03

Abou Bamba



Du 09 au 20 mai 2022, tous les regards seront tournés vers la Côte d’Ivoire qui abritera les travaux de la 15ème Conférence des Parties (COP15), relative à la lutte contre la Désertification et la Sècheresse.

Pour la réussite de cet important événement, la mobilisation et l’implication sont au rendez-vous au niveau étatique.


A cet effet, Abou Bamba, président du Comité d'organisation de la COP 15 était face à la presse ce mardi 26 avril, à Abidjan, à l'occasion de la tribune d'échanges hebdomadaire "Tout Savoir Sur", initiée par le Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG).


Le conférencier a assuré que la Côte d’Ivoire est prête à tous les niveaux à accueillir cette Conférence


« A tous les niveaux, nous sommes prêts. Le gouvernement, le chef de l’Etat , en particulier a veillé à ce que les moyens soient mis à disposition et qu’au niveau des infrastructures et de la logistique tout soit. Oui nous sommes prêts, nous le seront du 9 au 20 mai 2022», a-t-il declaré.


Abou Bamba a fait savoir, en outre, que pour cette 15ème Conférence des Parties, qui a pour thème central : « Terres. Vie. Patrimoine : d’un monde précaire vers un avenir prospère », ce sont plus de 5000 participants de 196 pays, plus de 700 journalistes qui sont attendus.


La COP 15 sera aussi marquée par deux grands événements. Notamment le sommet des Chefs d’État et le Sommet dit ’’Une seule planète’’. 


 

Il a annoncé qu’au cours de la COP 15, le Président de la République, Alassane Ouattara, présentera à ses pairs et invités l’initiative d’Abidjan appelée ’’Abidjan Legacy program’’, qui est une réponse de la Côte d’Ivoire à la mise en œuvre des résolutions de la COP 15. L’initiative d’Abidjan aura pour objectif de mobiliser entre 600 millions et 1 milliard de dollars auprès des bailleurs de fonds, lors de la COP 15, pour restaurer les terres dégradées et augmenter durablement la production agricole en Côte d’Ivoire à l’horizon 2030-2050.


Abou Bamba a souligné que la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, va présider le Caucus sur le genre qui se tiendra le 9 mai 2022 à Abidjan.


Toujours dans son intervention, le conférencier a fait remarquer qu’en Côte d’Ivoire « près de 60% des terres productives sont dégradées, avec une baisse conséquente de la production ».


Sur les nouveaux facteurs qui peuvent expliquer cette dégradation, il a indexé plusieurs cultures de rente.

«L’anacarde dans le nord du pays, dans les années 80, on avait 8.000 hectares, aujourd’hui, c’est 2 millions hectares, l’anacarde réduit la fertilité des sols. Ça épuise les sols, pompe tous les nutriments. En plus de l’anacarde le cacao est indexé. L’orpaillage est aussi responsable de la dégradation des sols en Côte d’Ivoire. Actuellement on parle de 5% des terres arabes qui sont dégradées par la pratique de l’orpaillage. C’est un phénomène émergent, qui est en train de prendre de l’ampleur au fur et à mesure qu’on avance, c’est un cancer qui s’est métastasé dans toute la Côte d’Ivoire.


Heureusement que des mesures sont prises au niveau du Conseil national de sécurité pour palier », a-t-il mentionné.


Abou Bamba a par ailleurs précisé que cette rencontre aura plusieurs retombées.


 

Sur le plan économique et financier, la COP 15, selon lui, va contribuer à la « création d’emplois dans plusieurs secteurs d'activité, la relance du secteur du tourisme; l’attraction des investissements étrangers directs dans le domaine de la lutte contre la dégradation des sols pour une l’agriculture durable.  


 « Sur le plan stratégique, médiatique et diplomatique, elle permettra de renforcer le leadership et l’engagement de la Côte d’Ivoire, dans la sous-région et dans le monde, sur les questions environnementales, influencer l’agenda et les thèmes importants qui seront discutés lors de la COP15 et au-delà et placer la Côte d’Ivoire à la tête de la Présidence de la COP pendant 2 ans.


Sur le plan politique et historique, la mise en place de l’Initiative d’Abidjan ou Abidjan Legacy Program, héritage de la Côte d’Ivoire que je développerai sous peu, vaste transformation de la structure économique de notre agriculture, accroissement exponentielle de la production agricole (rente et vivrier), renforcement de notre puissance stratégique dans la sous-région», a-t-il souligné.


Au cours de cette COP 15, la Côte d’Ivoire va partager plusieurs expériences positives avec ses hôtes, notamment l’expérience de ses centres de recherches, de gestion de sol, de production agricole durable, a assuré le président du comité d’organisation.


Après la COP 15, la Côte d’Ivoire va occuper pendant deux ans, la présidence de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD).


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: COP 15, Abidjan se dit prêt pour accueillir la Conférence du 9 au 20 mai 2022
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter