Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la fin de son contrat, Beaumelle revendique un bilan positif et accuse : « Notre défaite 2-1 face à la France n'est pas sportif, c'est administratif »
 

Côte d'Ivoire : Après la fin de son contrat, Beaumelle revendique un bilan positif et accuse : « Notre défaite 2-1 face à la France n'est pas sportif, c'est administratif »

 
 
 
 8050 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 03 mai 2022 - 16:29

Beaumelle (Ph) 


Après plus de deux ans à la tête de la Côte d'Ivoire, Patrice Beaumelle a quitté ses fonctions au début du mois d'avril, suite à la décision de la fédération ivoirienne de ne pas prolonger son contrat


Dans un entretien accordé à Foot Mercato, l’ex sélectionneur ivoirien revendique un bilan positif malgré la non-qualification au Mondial et l'élimination en huitièmes de finale de la CAN 2021 au Cameroun.


« Un bilan sportif très positif. Quand j'arrive en mars 2020, la Côte d'Ivoire est 3ème de son groupe de qualification à la CAN. Mon idée de base était de nous qualifier. Quelques mois après, on est premier avec 10 points sur 12 pris. J'ai aussi profité du Covid pour aller à la recherche de jeunes joueurs. J'ai réussi à trouver des jeunes comme Kossonou, Diomandé, Sangaré ou Amad Diallo. J'ai fait naturaliser Sébastien Haller, c'était une grande fierté. Pour la Coupe du Monde, on fait un parcours quasiment sans faute, mais ce dernier match au Cameroun nous plombe. On prend 13 points sur 18. Ça a été une déception, mais dans le contenu, c'était bien. Et à la CAN 2021, on n'était pas dans une poule évidente. On finit premier et on sort contre un géant d'Afrique : l'Égypte. On perd aux tirs au but, mais voilà cela fait partie du football. J'ai gagné deux CAN aux tirs au but (ndlr : en tant qu'adjoint d'Hervé Renard avec la Zambie puis la Côte d'Ivoire). Tout s'équilibre dans la vie », se défend le technicien Français.


Beaumelle n’est pas également tendre avec la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) dont il dénonce la gestion administrative.


 

« Je parle aussi de la fédération. Les détails, ce n'est pas que d'un point de vue sportif. En Côte d'Ivoire, il y a trop de choses qui sont laissées au hasard », relève l’ancien adjoint d’Hervé Renard, avant de poursuivre.


 « On doit remettre le football au centre. On doit servir le football et ne pas s'en servir. Par exemple, quand on perd du temps pour faire des VISA, on laisse trop d'énergie. Avant le match de la France, quand tu as 17 joueurs qui passent des journées pour faire des VISA pour partir en Angleterre à trois jours du match... Ce sont des détails qui font que peut-être que sans cette perte d'énergie, on ne prend pas ce but et qu'on marque même à la fin. C'est trop facile d'attaquer les joueurs ou l'entraîneur. Il faut corriger ces détails. Je pense que notre défaite 2-1 face à la France, ce n'est pas sportif, c'est administratif. »


Donatien Kautcha, Abidjan 




 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
28%  
 
3276
Non
69%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la fin de son contrat, Beaumelle revendique un bilan positif et accuse : « Notre défaite 2-1 face à la France n'est pas sportif, c'est administratif »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
C'est quoi un " résultat ADMINISTRATIF.." au sport...???.... Il faut nous expliquer. !!!
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter