Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le Maire de Bouaflé « mort et ressuscité » reconnaissant à Bédié pour son soutien lors des élections  et l'accident dont il a été victime
 

Côte d'Ivoire : Le Maire de Bouaflé « mort et ressuscité » reconnaissant à Bédié pour son soutien lors des élections et l'accident dont il a été victime

 
 
 
 3675 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 18 mai 2022 - 17:52

Bédié et le Maire Serges Azi Koffi mardi à Abidjan (Ph) 


Après la bataille de la succession à la Mairie de Bouaflé qu’il a fini par remporter de haute de lutte, Serges Azi Koffi, a été victime d’un accident de circulation le 05 avril 2022, sur l’Autoroute du Nord (Attingué) alors qu’il se rendait dans la Marahoué.


Plus d’un mois après l’accident, le premier Magistrat de Bouaflé a traduit sa gratitude le 17 mai 2022, au président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, à sa résidence, à Cocody Ambassades.


Le successeur de l’ex-maire de Bouaflé, feu Lucien Léhié Bi, a affirmé avoir bénéficié du soutien du Sphinx de Daoukro lors de sa bataille électorale avec le candidat du RHDP.


 

 Ce sont des sentiments de joie qui m’animent. Vous savez que le président Henri Konan Bédié est un bon père », a-t-il reconnu. Non sans manquer d’indiquer qu'à la veille des échéances électorales, le président est resté en éveil avec lui jusqu’à minuit. 


« À son âge, c'était vraiment extraordinaire pour nous encourager. À la suite, vu tout ce qui s’est passé, le Pdci a conservé le fauteuil de la mairie et votre humble serviteur en est le maire depuis le 24 février 2022 », a affirmé M. Koffi, avant de revenir sur son accident de circulation.


« Lorsque j’ai été l’objet d’un accident de circulation, accident qui a failli nous emporter. J’étais mort et ressuscité. Dès que le président Bédié a appris la mauvaise nouvelle, il a dépêché le secrétaire exécutif en chef, le Prof. Maurice Kakou Guikahué, lui-même, professeur en médecine qui était à nos chevets. J’étais là inconscient mais le professeur était là et il a fait l’ensemble des scanners 7 ou 8 au total. Il voulait avoir des assurances parce que le président Bédié a donné des consignes fermes pour savoir que je me porte bien. Et s’il y avait des soucis qu’on puisse voir pour qu’on puisse m’évacuer ailleurs. Mais DIEU merci quand le professeur a fini de faire les scanners, il a vu que le pronostic vital n’était pas engagé et qu’on pouvait me soigner dans l’hôpital il est parti. Il était tout à fait indiqué qu’au moment où je me porte mieux, de venir saluer le président Bédié ; lui dire merci pour son assistance. Lui dire merci non seulement d’avoir agi comme un père mais surtout comme un bon père. Un bon père qui sait prendre soin de ses enfants, un bon berger qui sait prendre soin de ses troupeaux. », a-t-il confié, tout en soulignant que, pendant sa convalescence, il a appris la nouvelle de sa nomination par le président Bédié en qualité de délégué communal du PDCI-RDA, puis de conclure.


 « Je peux vous assurer que le PDCI se porte très bien à Bouaflé. », a conclu le Maire Serges Azi Koffi.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Miss CI 2022, Bebi Philip a-t-il bien fait de s'en prendre aux autorités en public?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les occidentaux tentent-ils d'imposer l'homosexualité dans nos modes...
 
2182
Oui
76%  
 
622
Non
22%  
 
53
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le Maire de Bouaflé « mort et ressuscité » reconnaissant à Bédié pour son soutien lors des élections et l'accident dont il a été victime
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter