Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, accusée de semer la zizanie dans la construction du grand marché, une présidente d'association désavouée par les commerçants
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, accusée de semer la zizanie dans la construction du grand marché, une présidente d'association désavouée par les commerçants

 
 
 
 5706 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 mai 2022 - 18:55

Pendant la conférence de presse (ph KOACI) 



Des représentants de la Fédération Nationale des Acteurs de Commerce de Côte d'Ivoire (FENACCI), l'Organisation des Commerçants de Côte d'Ivoire (OCCI), la Coordination des Opérateurs de Commerce de Côte d'Ivoire (COCOMCI), l'Union des Commerçants Professionnels et Opérateurs Économique de Côte d'Ivoire (UCPCI) et l'Union des Commerçants de Bouaké (UCB), toutes des organisations syndicales exerçant dans le milieu du commerce, ont tenu ce jeudi 19 mai 2022, une rencontre avec la presse. Le siège local de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d'Ivoire, a servi de base pour les responsables de ces cinq entités présentes, d'éclairer l'opinion nationale et internationale sur les agissements d'une dame qui serait présidente d'une défunte association de commerçants en la personne de dame Sarata Sanogo.


 

Présentant le contexte, 

Doumbia Soumaïla, secrétaire général de la FENACCI, a dénoncé l'attitude de dame Sarata Sanogo, indiquant que « Depuis un certain temps, ses récurrentes récriminations à l'encontre du projet du Grand marché de Bouaké nous interpellent et nous mettent devant nos responsabilités (...) Dame Sarata est, à la fois, membre du conseil municipal et responsable d'une faîtière sur les 06 qui sont associées aux prises des grandes décisions du projet. À chaque réunion, ses revendications comme celles des autres sont présentées et débattues, harmonisées dans l'intérêt supérieur de la ville. Mais, pourquoi après les débats démocratiques en interne, elle choisit d'autres sphères en dehors du cadre de concertation pour jeter le discrédit sur ce projet ! »


Pour ces groupements de commerçants, madame Sarata Sanogo, responsable de Fed Acore et membre du cadre de concertation des organisations professionnelles de commerçants, est à l'origine de plusieurs actes de récriminations qui vont à l'encontre du projet de construction du grand marché de Bouaké. C'est pourquoi, la coalition des cinq faîtières, estime que cette dernière par ses agissements, représentante un frein au projet de construction du grand marché de Bouaké. L'annonce de la construction de ce marché en décembre 2019, avait pourtant suscité une joie indescriptible chez la population de Bouaké et même au delà, étant donné que depuis pratiquement 20 ans, elle attend son grand marché


Plaidant pour la bonne marche du projet et la mise à disposition des premiers blocs de magasins, les responsables de faîtières présents à cette conférence de presse, en plus de s'insurger contre les actes perpétrés par dame Sarata Sanogo, ont fait savoir qu'ils sont prêts à s’installer au grand marché.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, accusée de semer la zizanie dans la construction du grand marché, une présidente d'association désavouée par les commerçants
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter