Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les enjeux du changement climatique au centre d'un entretien entre le Vice-Président et une délégation de l'UCESA
 

Côte d'Ivoire : Les enjeux du changement climatique au centre d'un entretien entre le Vice-Président et une délégation de l'UCESA

 
 
 
 1352 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 mai 2022 - 16:21

Le Vice-président Tiémoko Meyliet Koné et la délégation de l’UCESA ce vendredi (Ph) 



Le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, s'est entretenu, ce vendredi 20 mai 2022, avec une délégation de l'Union des Conseils Économiques et Sociaux, et Institutions similaires d'Afrique (UCESA) , a-t-on appris auprès de la Présidence ivoirienne.


Ladite délégation était conduite par son Président, Ahmed Reda Chami, Président du Conseil Economique, Social et Environnemental du Maroc.


L’UCESA est présente à Abidjan dans le cadre d'un atelier sur les changements climatiques, qui se déroule simultanément avec la COP15.


« Les enjeux liés au dérèglement climatique, ainsi que les voies et moyens d'y apporter des solutions pour le bien-être des populations, ont été au centre de l'entretien », indique-t-on.


Lutte contre les changements climatiques, ouverture d'un atelier international de l'UCESA à Abidjan pour réfléchir sur le phénomène planétaire




Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Abidjan, depuis plusieurs jours est devenue la capitale mondiale de la lutte contre les changements climatiques et des questions liées à la défense de l'environnement. En effet, au moment où se referment les portes des travaux de la 15ᵉ Conférence des Parties (COP15) relative à la lutte contre la désertification et la sècheresse, une autre rencontre de haut niveau dans le même domaine s'ouvre dans la capitale économique ivoirienne. Il s'agit de l'atelier international de l'Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires d'Afrique (UCESA), sur les changements climatiques. La cérémonie officielle d'ouverture de ces assises, a eu lieu, ce vendredi 20 mai 2022 au Conseil Economique Social Environnemental et Culturel (CESEC), en présence du président Aka Aouélé qui avait à ses côtés, son homologue du Maroc, Ahmed Réda Chami, par ailleurs, président en exercice de l'UCESA et du ministre Touré Mamadou, représentant le gouvernement.


Cet atelier qui a pour thème : « Les défis du dérèglement climatique et les réponses à apporter au bénéfice des populations », s'inscrit dans la droite ligne des grandes articulations de l'étude réalisée par l'UCESA, lors d'un panel organisé à Glasgow en Ecosse, pendant la COP 26 sur la thématique : « perception des populations africaines sur les changements climatiques ». C'est d'ailleurs pour partager les conclusions de cette étude avec l'ensemble des participants et adresser efficacement cette épineuse préoccupation planétaire que l'UCESA organise cet atelier au CESEC durant 48 heures.


Au cours des assises, les participants vont approfondir leurs réflexions et mener des débats sur les défis environnementaux qui appellent des propositions novatrices et des solutions durables pour le bien-être des peuples africains. Les différents membres de l'UCESA vont également profiter de cette rencontre pour faire le bilan des principaux acquis mais aussi des faiblesses des Etats Africains sur les questions relatives au climat et à l'environnement depuis la signature et la ratification de l'Accord de Paris sur le climat jusqu'à la COP 26 de Glasgow qui s'est déroulée du 31 novembre 2021 au 12 novembre 2021.


De façon spécifique, ils travailleront à favoriser la mise en place d'un cadre de dialogue structuré avec l'ensemble des parties prenantes africaines et promouvoir les opportunités de l'Accord de Paris et d'autres instruments et mécanismes régionaux et continentaux de lutte contre les changements climatiques.


Leurs réflexions porteront, en outre, sur l'identification des thématiques prioritaires à examiner, afin de mieux participer aux processus régionaux et internationaux de planification des politiques climatiques.


Ils identifieront, par ailleurs, les partenaires techniques et financiers à l'effet de renforcer les capacités d'action des membres de l'UCESA en matière climatique et environnementale et s'emploieront à soutenir la feuille de route de l'UCESA au regard des enjeux et défis à relever, en vue d'élaborer un plan d'actions en faveur du climat.


Les participants, durant les travaux, vont également arrêter la position fixe de l'UCESA sur les grands enjeux environnementaux. Une position qui sera présentée aux cours des conférences internationales, des séminaires ou ateliers sur le climat. Conscient de l'enjeu de cet atelier, le président du CESEC docteur Aka Aouélé, s'est dit heureux du choix de la Côte d'Ivoire pour abriter les travaux : « Nous sommes honorés du fait que la Côte d'Ivoire se trouve être la capitale de l'UCESA pour au moins 48 heures, puisque les recommandations qui seront issues de ce atelier, le seront pour l'ensemble des pays Africains membre de l'UCESA. Nous agissons en tant que pays hospitalier par excellence qui abrite l'une des problématiques les plus importantes de l'UCESA. Vous savez que la maitrise du dérèglement climatique est une réelle problématique pour le monde certes, mais pour les Africains d'abord », a fait savoir le président du CESEC.


 

Quant à Ahmed Réda Chiami, président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) du Maroc, également président de l'UCESA, il a relevé l'urgence qu'il y a à se pencher sur les changements climatiques en Afrique. « Nous pensons que les changements climatiques sont d'abord une réalité en Afrique. Nous avons fait une première étude dans 16 pays africains et plus de 60% des Africains sont concernés et plus de 70% ressentent les changements climatiques dans la vie de tous les jours. Nous pensons donc que la société civile africaine a son mot à dire dans la lutte contre ce phénomène. Elle peut participer à l'élaboration de solutions d'adaptation. Nous voulons donc apporter notre contribution aux différents gouvernements, parce que les solutions aux changements climatiques, c'est maintenant et cela est très important pour l'avenir de nos enfants à tous », a-t-il indiqué.


Il est bon de noter que l'UCESA a été portée sur les fonts baptismaux en 1994 à Abidjan. Elle regroupe les conseils économiques et sociaux d'Afrique et représente ce continent dans le conseil d'administration de L'Association Internationale des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires (AICESIS). L'UCESA compte 15 pays membres.





Donatien Kautcha & Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les enjeux du changement climatique au centre d'un entretien entre le Vice-Président et une délégation de l'UCESA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
On s'ennuie vraiment sur terre. Fermez toutes les industries et c'est plus clair.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter