Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les  tracasseries routières des  agents à Adzopé  se poursuivraient, le parquet Militaire n'exclut pas d'ouvrir une enquête contre le personnel du Commissariat
 

Côte d'Ivoire : Les tracasseries routières des agents à Adzopé se poursuivraient, le parquet Militaire n'exclut pas d'ouvrir une enquête contre le personnel du Commissariat

 
 
 
 4957 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 mai 2022 - 15:56

Le commissariat d’Adzopé (Ph) 


Les tracasseries routières des agents du Commissariat de police à Adzopé sont régulièrement dénoncées automobilistes et motocyclistes de la région de Mé.


Nous apprenons que, ces derniers ont informé le parquet militaire des tracasseries routières dont-t-ils sont victimes de la part des agents des forces de l’ordre.


De passage dans le commissariat, le Procureur Militaire, le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessi, exhorte le commissaire d’Adzopé à faire attention parce que malgré ses bonnes intentions, il est régulièrement informé des tracasseries routières de ses agents à Adzopé, avant de prévenir. 


 

« Si courant les mois à venir, je reçois une seule plainte, je dis bien une seule, je vais ouvrir une enquête sur l’ensemble du personnel. », prévient-il.


Pour le moment, Ange Kessi appelle le commissaire à la vigilance avant de lancer. 


« Respectons les usagers, respectons la population civile. Le civil c’est comme le client dans un magasin. Le client est roi, la population civile est reine face aux forces de l’ordre. Il faut la respecter dans sa dignité et dans son honneur. Sans population civile, il n’y a pas de défense ni de sécurité qui vaille. C’est à cause de la population civile que nous, forces de l’ordre, notre existence a un sens. Mais attention cela ne veut pas dire que les civils doivent faire n’importe quoi contre les forces de l’ordre ; la loi protège les policiers, les gendarmes et les militaires dans l’exercice de leur fonction. Donc la courtoisie et le respect de l’autorité publique doivent marquer les rapports entre forces de l’ordre et population civile. », a conclu le Procureur Militaire.


Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les tracasseries routières des agents à Adzopé se poursuivraient, le parquet Militaire n'exclut pas d'ouvrir une enquête contre le personnel du Commissariat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter