Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Selon un rapport, 70 % des personnels soignants qui prodiguent des soins infirmiers dans les cabinets médicaux, cliniques et polycliniques n'ont pas la qualité d'infirmier
 

Côte d'Ivoire : Selon un rapport, 70 % des personnels soignants qui prodiguent des soins infirmiers dans les cabinets médicaux, cliniques et polycliniques n'ont pas la qualité d'infirmier

 
 
 
 5396 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 juin 2022 - 09:28

Le Ministre Dimba et les députés mardi (Ph) 



La loi portant création de l'ordre nationale des Infirmiers et Infirmières a été examinée le mardi 14 juin 2022 par les députés membres de la Commission permanente des Affaires Sociales et Culturelles(CASC), présidée par M. Jean-Louis Billon.


En présence du Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et la Couverture Maladie Universelle, M. Pierre Dimba, l’exposé des motifs s’est appuyé sur un rapport d’inspection du ministère en charge de la santé qui fait état de la qualification du personnel soignant


En effet, selon le document, la quasi-totalité des infirmeries privées des villes et des campagnes sont tenues par un personnel non qualifié. 


Ce rapport fait ressortir que près de 70 % des personnels'>personnels soignants'>soignants qui prodiguent des soins infirmiers dans les cabinets médicaux, cliniques et polycliniques à travers tout le pays n’ont pas la qualité d’infirmier.


 

En outre, le nombre croissant d’infirmiers diplômés d’Etat traduits devant les juridictions disciplinaires, civiles et pénales pour fautes professionnelles a achevé de convaincre de la nécessité d’un projet de loi portant création de l’Ordre National des Infirmiers et Infirmières de Côte d’Ivoire.


Après des échanges entre les députés et l'émissaire du gouvernement, le projet de loi a été voté à l’unanimité des députés présents, membres de la commission.


Le Conseil des ministres a adopté le 12 janvier 2022, a adopté un décret portant création d’un Ordre national des Infirmiers et Infirmières (ONII-CI), qui organise la pratique de la profession infirmière et renforce les mécanismes de contrôle des personnels'>personnels infirmiers, en vue d’améliorer la qualité des soins et les performances du système national de santé.


Ce projet de loi organise la pratique de la profession infirmière et renforce les mécanismes de contrôle des personnels'>personnels infirmiers, en vue d’améliorer la sécurité sanitaire des populations, la qualité des soins et les performances du système national de santé.


 

Il fixe les conditions particulières d’accès à la profession infirmière, définit les modalités d’organisation et de fonctionnement de l’Ordre ainsi que les procédures des élections ordinales.


En outre, le projet de loi met à la charge de l’Ordre de veiller, notamment, au respect des principes de moralité, de probité et de dévouement ainsi qu’à l'observation, par tous ses membres, des devoirs professionnels auxquels sont assujettis les infirmiers et les infirmières.  



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Selon un rapport, 70 % des personnels soignants qui prodiguent des soins infirmiers dans les cabinets médicaux, cliniques et polycliniques n'ont pas la qualité d'infirmier
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter