Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le florissant business du kidnapping à Touboro
 

Cameroun : Le florissant business du kidnapping à Touboro

 
 
 
 1152 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 juin 2022 - 08:17

Scène de vie dans un marché à Touboro (Ph)



Le kidnapping au Cameroun n'est plus uniquement le fait des groupes armés qui sévissent dans les régions en crise. Ou, des terroristes de Boko Haram. Il est aussi et surtout celui de réseaux criminels, de petits et grands délinquants. 


 L'on en entend parler de plus en plus dans toutes les régions du pays.


Dans les régions du Nord et de l'Adamaoua où la situation est devenue alarmante, les Camerounais des deux sexes vivent désormais la peur dans le ventre. 


C'est le cas à Touboro une localité du Nord où 19 personnes ont été enlevées en 48 heures. 


La recrudescence de kidnapping a été également enregistrée à Beka, Lokoti, Kalaldi, Pama des localités du Mbere un département de la région de l'Adamaoua. 


 

 "Ces enlèvements sont le fait des rebelles centrafricains dont l'installation dans la contrée, est facilitée par la porosité des frontières", soutient une source sécuritaire ayant requis l'anonymat.


"L'insécurité va grandissante dans notre région. Malheureusement, la présence des réfugiés centrafricains qui se dissimulent parmi nos populations et certains ayants la nationalité ne facilite pas trop la tâche des forces de sécurité", soutient notre interlocuteur.


S'agissant du mode opératoire, des hommes armés débarquent dans les domiciles et prennent des personnes de tout âge en otage. En cas de résistance des personnes ciblées, les malfrats n’hésitent pas à ouvrir le feu.


La libération des otages n'est obtenue qu'après paiement des rançons qui s'élèvent à des millions FCFA.


Ras-le-bol


Récemment, l'Église catholique de la région, a exprimé son ras-le-bol.


 

L'insécurité galopante dans la région a poussé l'archidiocèse de Garoua à réagir auprès du sous-préfet de Touboro.

 

Dans une correspondance, l'église dénonce le climat actuel d'insécurité qui sévit dans l'arrondissement de Touboro.


 Les responsables de l'Église catholique ont interpellé les autorités camerounaises en vue du renforcement de la sécurité dans cette partie du pays.


Pour l'église, le gouvernement semble avoir abandonné ses fonctions et se préoccupe d'autre chose que d'assurer la sécurité des personnes et des biens dans la région.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Miss CI 2022, Bebi Philip a-t-il bien fait de s'en prendre aux autorités en public?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les occidentaux tentent-ils d'imposer l'homosexualité dans nos modes...
 
2182
Oui
76%  
 
622
Non
22%  
 
53
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Le florissant business du kidnapping à Touboro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter