Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : BEPC 2022, 150 081 admis sur 519 449 candidats présents, taux de réussite de 28,89% contre 41,27% en 2021
 

Côte d'Ivoire : BEPC 2022, 150 081 admis sur 519 449 candidats présents, taux de réussite de 28,89% contre 41,27% en 2021

 
 
 
 12844 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 juillet 2022 - 12:09

La Directrice de la DECO ce mardi (Ph KOACI) 


Comme annoncé par le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), les résultats des examens du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC) ont été dévoilés ce mardi 05 juillet 2022.


Selon la Direction des Examens et Concours (DECO), Mme Mariam Dosso Nimaga, sur les 519 449 candidats présents qui ont pris part aux examens sur l’ensemble du territoire national, 150 081, ont été déclarés admis, soit un taux de 28,89 % contre 41,27% en 2021.


Sur 252.194 filles présentes, 70.413 ont été déclarées admises, soit un taux relatif de 27,92 %.


 

Les garçons, quant à eux, étaient 267.305 à être présents dans les salles de composition, 79.668 sont admis à leur examen. Leur taux de réussite est donc de 29,80 %.


Rappelons que l'admission est désormais prononcée pour un total supérieur ou égal à 180 points sur 360 pour tout candidat évalué dans l'ensemble des disciplines.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : BEPC 2022, 150 081 admis sur 519 449 candidats présents, taux de réussite de 28,89% contre 41,27% en 2021
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
un résultat désastreux
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BAHEFOUE
Nous sommes entrain de connaître la vraie taille du crapaud. Merci des nouvelles dispositions même si elles restent insuffisantes. Dans notre zone les filles préfèrent la compagnie des orpailleurs que de se focaliser sur leurs études. Les parents dépassés ont tout abandonné face aux garçons qui eux sont dans les profondeurs des puits pour un gain d'achat de motos. C'est le lieu d'interpeller les élus sur ce désastre qu'est devenue l'école dans nos régions. Vivement la mise en application des résolutions des états généraux de l'école, il faut le dire ça ne va pas,et moi j'ai mal de voir nos petits aller dans le décor. L'école à la dérive aussi bien que la jeunesse de jeux et loisirs et de facilité. Il faut arrêter ça..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pourfendeur
Et on aura droit encore aux mêmes jubilations face à ce résultat désastreux, preuve aux yeux de certains que l'examen était bon. C'est comme avec nos parents au village pour qui "un médicament qui n'entraîne aucune douleur n'est pas un vrai/bon médicament". Mais enfin ! Comment des enfants si nuls sont passés du CPI au CP2, du CP2 au CE1… jusqu'à passer de la 4ème à la 3ème ? Voici la vraie question à se poser, révélatrice de la décrépitude de tout un système éducatif producteur émérite de cancres. C'est une question qui ne touche ni les pouvoir successifs, ni les chapelles politiques, ni les ministres successifs, mais qui interroge toute notre société. Allons pour les solutions, il n'y a pas de développement, il n'y aura AUCUN développement, sans des hommes et femmes de qualité.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter