Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Rencontre entre Ouattara, Gbagbo et Bédié, l'UDPCI invite toute la classe politique à s'engager sur cette voie
 

Côte d'Ivoire : Rencontre entre Ouattara, Gbagbo et Bédié, l'UDPCI invite toute la classe politique à s'engager sur cette voie

 
 
 
 7064 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 16 juillet 2022 - 17:08

Mabri samedi à Abidjan (ph KOACI)


48 heures après la rencontre entre Alassane Ouattara, Président de la République et ses deux prédécesseurs, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, le Président de l'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), Albert Mabri Toikeusse invite toute la classe politique et la Communauté nationale à s'engager sur la voie du renforcement de la cohésion sociale et de la paix durable.


«Il y a 48 heures, la Côte d'Ivoire a été attentive à la rencontre de haut niveau entre les Présidents OUATTRARA, BEDIE et GBAGBO. Je voudrais me féliciter de la prise en compte, par le Président de la République, de cette recommandation de la dernière session du dialogue politique. J'invite toute la classe politique et la Communauté nationale à s'engager sur la voie du renforcement de la cohésion sociale et de la paix durable », a déclaré, Albert Mabri Toikeusse a l'ouverture du séminaire bilan partiel des missions d'évaluation et remobilisation de sa formation politique intitulé '' L'UDPCI A L'HEURE DE LA REMOBILISATION''.


Tous les responsables des instances du Parti, les chefs de délégation et leurs membres qui n'ont ménagé aucun effort pour mener à bien ces missions d'évaluation et de remobilisation des structures de base dans 29 secrétariats régionaux à travers le pays prennent part à ce séminaire bilan.


Depuis l'organisation des élections législatives du 06 mars 2021, l'UDPCI s'est engagé dans une dynamique de remobilisation, de redynamisation et de restructuration à travers plusieurs actions. Le Président Mabri Toikeusse a rappelé, entre autres, le séminaire de la Direction du Parti du 22 septembre 2021 sur la redynamisation du Parti ; le Comité Central du Parti le 25 septembre 2021 à l'hôtel Belle Côte à Cocody, qui a validé les mesures de restructuration et redynamisation du Parti, et enfin, la Journée du Militant commémorant les 20 ans de l'UDPCI le 27 novembre 2021 au Golf Hôtel à Cocody.


Selon lui, toutes ces activités Illustrent l'engagement de la direction afin de consolider la représentation nationale du Parti et de relever les nombreux défis au nombre desquels figurent les élections locales, sénatoriales de 2023.


 

Après le lancement des missions d'évaluation et de remobilisation, depuis plus de quatre mois, l'UDPCI fait le bilan partiel de cette activité.


Il s'agit de présenter, sans faux-fuyant, l'état de fonctionnement des 29 secrétariats régionaux visités sur 36 par 18 délégations composées de personnalités des hautes instances du Parti  et de faire des recommandations.


Le Président a précisé que le présent séminaire sera suivi du séminaire du bilan global qui se tiendra les 16 et 17 septembre 2022 à Man après évaluation des sept autres secrétariats régionaux non visités qui concernent les Régions du Tonkpi et celles du Nord.


Pour le suivi des recommandations issues de ce séminaire bilan global, il exhorte les chefs de délégations et leurs membres respectifs, à rester en contact avec les secrétariats régionaux visités pour les encadrer et les remobiliser afin que l'UDPCI soit visible dans toutes ces instances régionales du Parti.


 

Le Président a annoncé que ce séminaire bilan global sera suivi de la cérémonie de commémoration des 20 ans de la disparition du Général ROBERT GUEI, Père fondateur du Parti l'UDPCI les 18 et 19 septembre 2022 à Biankouma, Kabakouma et Gouessesso.


En ce qui concerne la conduite du Parti, il a réaffirmé son attachement aux engagements communs des militants qui demeurent sa boussole et qui mobilise toute ton énergie.


« L'heure n'est plus au doute, mais plutôt à l'action d'une UDPCI plus forte et conquérante pour Bâtir la Nation », a-t-il conclu.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rencontre entre Ouattara, Gbagbo et Bédié, l'UDPCI invite toute la classe politique à s'engager sur cette voie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
En tant qu'observateur (comme auparavant et toujours constant dans sa démarche), je ne vois point l'utilité d'une telle rencontre qui était juste pour les caméras. Le va-t-en-guerre koudou gbagba et ses guerriers thuriféraires n'ont pas changé leurs façons de s'asseoir et verbes acerbes. L'ex sage Baoulé Bédié a atteint sa limite et reste contesté même dans son parti dont l'implosion n'est qu'une partie de temps. Tout respect à lui vouer n'est dû qu'à notre culture africaine dans le respect des aînés et "vieux". Le seul power player c'est Ouattara qui dans sa magnanimité donne encore une bouée de sauvetage à des "have been", en particulier à gbagba qui débarque comme un clown, chemise froissée, comme s'il sortait de la broussaille de Dabou. Au moins ce dernier a eu la sagesse de préparer un "discours" car perdant ses facultés. Au demeurant, écoutez, les Ivoiriens ont changé et les mentalités avec. Que celui qui est élu gouverne. Que les opposants proposent leurs projets au juge ultime qu'est le peuple pour conquérir ou reconquérir le pouvoir. En tout état de cause, on avance... Que disais-je ? On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Permettez que je renchérisse. Que l'on arrête de nous brandir l'épouvantail fallacieux de "réconciliation" et consorts. Quelle réconciliation ? Voici des anciens pilleurs et assassins de tout acabit comme Katina et Pickass qui se promènent dans tout le pays sans être inquiétés à insulter Ouattara. Pire, ils le font paisiblement en un temps record sur les grandes voies bitumées depuis leur chute. Et ces derniers aboyaient pourtant qu'on ne mange pas goudron. Ouattara est vraiment magnanime avec des gens qui l'ont de peu éliminés. C'est sûrement cela qui fait de lui un leader à succès car la Providence doit y veiller. Le mot réconciliation est devenu un fonds de commerce politique. Tous ceux et celles qui veulent rentrer sont rentrés. Même l'ancien voleur de diplôme ministre frontiste Blé est libre et en route. Alors ? Ecoutez, on avance avec notre beau pays...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
@ Peace101. Juste pour te dire merci pour ces deux commentaires appropriés et donc pertinents. Tu as vu ça non ? Ils n'ont par réagi parce que trop vrai, ce que tu viens de poster ici. MERCI
 
 il y a 2 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter